ActualitésSociété

NÎMES Fraudes, incivilité et insécurité : la CGT de Tango dit stop !

L'un des bus du réseau Tango lundi 4 juin 2018 sur le dépôt Saint-Césaire (Photo archives : Coralie Mollaret / Objectif Gard)

Tango est le réseau de transport de l'agglomération de Nîmes et TransDev en est le gestionnaire. Le syndicat CGT du groupe lance un coup de gueule. Lettre ouverte aux usagers, à Nîmes métropole, à la ville de Nîmes et à la préfecture.

" Aujourd'hui, nous, élus CGT de TransDev Nîmes mobilités, souhaitons tirer la sonnette d'alarme concernant les conditions de plus en plus dégradées dans lesquelles nous exploitons le réseau Tango chaque jour ", annonce la missive.

Et les syndicalistes de poursuivre : " Comme nous n'avons eu de cesse de le signaler, la fraude répété et impunie a été la porte d'entrée à de trop nombreuses d'incivilités qui pourrissent la vie des usagers comme des personnels. À cela s'est ajoutée la crise sanitaire et les nouvelles pratiques nécessaires à son éradication. Malheureusement, il est compliqué d'imposer à certains le port du masque lorsque nous n'arrivons plus à imposer la possession d'un titre de transport ! Cette situation et ces frustrations, tant pour les conducteurs que pour les usagers en règle, est génératrice de conflits entre usagers et de sentiment d'insécurité. Ajoutez à ça les caillassages, le stationnement anarchique, les rodéos et autres rassemblements houleux autours de nos bus et vous obtenez une situation explosive ! "

Pour conclure, la CGT se veut claire et demande plus qu'une aide. " Chacun doit prendre ses responsabilités ! Usagers, personnels et direction de Transdev avons bien évidemment un rôle à jouer mais nous souhaitons l'intervention immédiate de notre autorité organisatrice Nîmes métropole, de la ville de Nîmes (polices municipale et nationale) et de la préfecture du Gard, garante de l'ordre républicain. "

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

1 commentaire sur “NÎMES Fraudes, incivilité et insécurité : la CGT de Tango dit stop !”

  1. Comment ne pas être en phase avec les salariés et leurs représentants lorsqu’ils nous alertent sur une situation inadmissible qui peut dégénérer plus gravement encore ?
    Les autorités sont interpellés.
    Le Président de Nîmes Métropole, Frank Proust, le Maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier et le Préfet du Gard doivent prendre des mesures d’urgences, non pas dans les semaines qui viennent mais immédiatement.
    Nous ne pouvons laisser les salariés seuls, en danger, sur le terrain. La mobilisation est impérative pour remettre de l’ordre dans Nîmes.

    Conseiller RN Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité