A la uneActualités

NÎMES Passation de commandement au 2e REI

Le 2e Régiment étranger d'infanterie change de colonel.

Au 2e REI, la passation commandement entre le colonel Arnaud Guerry et son successeur, le colonel Geoffroy Desgrées du Loû (Photo Anthony Maurin).

Le 2e Régiment étranger d'infanterie (REI) change de patron. Le colonel Arnaud Guerry quitte le commandement et est remplacé par le colonel Geoffroy Desgrées du Loû.

C'est sur la belle place d'armes de la caserne colonel Chabrières à Nîmes que la solennelle cérémonie a eu lieu mercredi en fin d'après-midi sous le soleil du Midi. Tout le monde était là ou presque. Du côté des élus, la sénatrice Vivette Lopez, la députée Françoise Dumas et Monique Boissière qui représentait la Ville. François Lalanne, secrétaire général de la préfecture représentait quant à lui le préfet. C'était d'ailleurs sa probable dernière sortie car il vient d'être élevé au rang de préfet lui aussi.

(Photo 2e REI)

Tout le monde était donc là. Et pour cause, le colonel Arnaud Guerry était à la tête du 2e REI depuis 2018. Il a notamment commandé le groupement tactique désert Dragon pendant cinq mois intenses, au Nord du Mali.

De retour de mission

Au total, il aura servi au 2e Etranger pendant onze années et y aura occupé les fonctions de chef de section, d'officier adjoint, de commandant d'unité, de chef du bureau opérations instruction et donc de chef de corps.

Son remplaçant, le colonel Geoffroy Desgrées du Loû, devient donc le 101e chef de corps du 2e REI. Un régiment qu'il connaît bien puisqu'il y a servi entre 2001 et 2008 comme chef de section, officier adjoint et capitaine commandant. Créé en 1841, le 2e REI voit ainsi une nouvelle page de son histoire se tourner.

Au 2e REI, la passation commandement entre le colonel Arnaud Guerry et son successeur, le colonel Geoffroy Desgrées du Loû (Photo Anthony Maurin).

Les troupes arrivent en chantant. Les voix basses se font plus fortes et l'émotion est réelle. Toujours à l'heure, cette cérémonie débute même avec quelques secondes d'avance. Le capitaine "Jordan", commandant la 4e compagnie, présente les troupes en place. Le 2e REI n'a pas chômé ces derniers mois...

La compagnie de commandement et de logistique qui était au Sahel de février à juillet dernier, la 1ere compagnie de combat qui était au même endroit aux mêmes dates, la 2e compagnie (en mission cinq mois au Sénégal), la 3e compagnie (Sahel février-juillet), la 4e (Sahel février-Juillet), la 5e, représentée par un commandant (qui était elle aussi au Sahel entre février et juillet mais qui est maintenant en permission), la 8e compagnie, qui n'est autre que l'unité d'intervention de réserve, la compagnie d'appui qui était absente car déployée en mission intérieure et les anciens du 2e REI sans oublier les personnels civils.

Bel hommage au colonel Guerry

Le chef de corps, Arnaud Guerry accompagne le général Béchon pour une revue des troupes qui a, par la suite, lu l'ordre du jour. " Devant son général et ses hommes face à l'histoire glorieuse de ce régiment se tient le colonel Guerry, votre chef de corps encore quelques instants. Avec honneur et fidélité il aura servi 11 années de sa vie militaire au 2e REI et sera parti à dix reprises pour des opérations et missions extérieures. Il y a quelques jours, il commandait le groupement tactique désert Dragon au nord Mali pour une campagne rugueuse, longue et dangereuse mais couronnée de succès face à un ennemi déterminé. Cela a permis à l'opération Barkhane de remplir ses objectifs. Pour commander le 2e REI il faut un chef au caractère bien trempé ! Le colonel Guerry a de nombreux autres talents qu'il a éprouvé au cours de son parcours. Il a maîtrisé toutes les dimensions de la vie du régiment et s'est imposé comme un chef de corps de très haut vol. J'ai été heureux de vous avoir sous mes ordres mais il va aller au commandement des écoles interarmées. Je souhaite une pleine réussite au colonel Geoffroy Desgrées du Loû. "

La passation de commandement s'est achevée après un moment de convivialité que seuls les légionnaires savent créer. Nous reparlerons bientôt dans ces colonnes du colonel Geoffroy Desgrées du Loû pour une présentation plus en détail de sa vie militaire.

Le colonel Arnaud Guerry (Photo 2e REI).
Le colonel Geoffroy Desgrées du Loû (Photo 2e REI).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité