ActualitésCulture

PONT-SAINT-ESPRIT Do Durst et Jean-Pierre Thein exposent « Migrations » à la Collégiale

Les personnages en gré et bois flotté de Jean-Pierre Thein parcourent la Collégiale. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Jusqu'au 28 août, deux expositions se tiendront dans des lieux exceptionnels de la Ville dans le cadre de l'opération "L'art à Pont". Les visiteurs pourront découvrir les peintures et les sculptures sur le thème des "Migrations" de Do Durst et Jean-Pierre Thein à la Collégiale. 

"Jour, nuit", dit Jean-Pierre Thein. Ce n'est pas un remake des Visiteurs, rassurez-vous, mais l'un de fils rouges de l'exposition "Migrations". Le jour comme métaphore de la lumière du soleil, la nuit comme celle de la lune. Car au-delà de l'espace, la migration se fait aussi dans le temps. Chaque oeuvre siégeant à la collégiale alterne entre ces réalités, qui n'en forme plus qu'une.

Dominique Durst et Jean-Pierre Thein exposent ensemble à la Collégiale jusqu'au 28 août. Les voici devant leur oeuvre commune sur la migration des déchets. (Marie Meunier / Objectif Gard)

C'est pourquoi, vous pourrez les admirer à la fois la lumière allumée et éteinte. Do Durst a ajouté des pigments phosphorescents dans ses toiles qui prennent une toute autre allure dans le noir. Dès la première pièce, on rentre dans cet univers ambivalent où les deux artistes ont uni leur talent pour créer une oeuvre collective à l'occasion de l'exposition. Avec comme thème la migration des déchets. À l'écran, on a la Terre filmée de l'Espace par la Nasa en 2016, soit à une distance de 1,5 million de kilomètres.

En face de cette image, on a une Terre, tournant sur elle-même, modelée de déchets en tout genre. Comme artistes et comme citoyens, Do Durst et Jean-Pierre Thein s'interrogent sur leur impact environnemental et sur le réchauffement climatique. La création de toiles, la réalisation de pigments couleurs chimiques, de solvants chimiques pour nettoyer le matériel de la peinture à l'huile engrangent aussi une certaine consommation d'eau.

"La migration a de multiples visages"

"Nous avons souhaité exposer ensemble car nos chemins artistiques se rejoignent par des idées communes", affirme Jean-Pierre Thein. Dans le patio et la grande salle de la collégiale, l'exploration des "Migrations" se poursuit : "La migration a de multiples visages. Elle peut être humaine, animale, végétale, cellulaire. Besoin ou envie de migrer pour des différentes raisons, mais souvent vitales", poursuit Jean-Pierre Thein.

Disposés en ligne sur des bottes de paille, les personnages de l'artiste traduisent la marche, le mouvement vers l'ailleurs: "Ils n'ont ni ethnie, ni époque, ce sont juste des êtres humains." Ils sont en grès, incrustés dans du bois flotté. Le tout entouré des toiles abstraites de Do Durst, toujours composées de pigments phosphorescents.

Les toiles de Do Durst cohabitent avec les sculptures de Jean-Pierre Thein. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Lumière encore plus prégnante dans la grande salle la Collegiale, où l'absence de fenêtres rend l'expérience encore plus immersive. Une grande installation conçue par les deux artistes met en scène une suite d'objets ovales bleus, comme des œufs, qui attire l’œil. Un est cassé en deux, sur un autre est inscrit "L'imprévisible comme horizon". À côté, les personnages en grès de Jean-Pierre Thein se servent du bois flotté comme embarcation mais trouvent dans leur pêche des déchets. Toujours des déchets qui polluent aussi les fonds marins.

"Nous avons souhaité travailler ensemble car nos chemins se rejoignent par des idées communes", indique Jean-Pierre Thein à propos de Do Durst. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Bref, c'est une exposition qui donne à réfléchir et qui plonge le visiteur dans un autre monde. Que ce soit en contemplant les œuvres ou en s'imprégnant de ce très beau lieu spiripontain, dont le récit a lui aussi été marqué par les guerres et les époques. Mais ça, c'est une autre histoire...

Marie Meunier

"Migrations", exposition de peintures et de sculptures de Do Durst et Jean-Pierre Thein à la Collégiale de Pont-Saint-Esprit. Visible du lundi au vendredi de 15 à 18h et les samedis et dimanches de 10 à 13h et de 15 à 19h. Entrée libre.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité