ActualitésPolitique

NÎMES Violences faites aux femmes : Jean-Paul Fournier déterminé à mobiliser l’État

Photo DR Objectif Gard

Après les épisodes de violence dans la ville de Nîmes il y a plusieurs semaines et l'agression d'une jeune femme ce début de semaine, le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier a décidé de prendre la plume. L'occasion de rappeler sa pleine mobilisation pour faire face aux violences faites aux femmes et de renouveler son invitation à Gérald Darmanin, le nouveau ministre de l’Intérieur.

"Ces dernières semaines, ces derniers mois, les actes de violences se sont multipliés au sein de notre cité. Des hommes et des femmes ont été victimes de violences physiques inacceptables et intolérables. Je suis conscient de cette situation et je m’associe à la douleur des victimes et de leurs proches, c’est pourquoi je suis intervenu avec détermination auprès des plus hautes autorités de l’Etat pour les alerter et les sensibiliser sur ces évènements insupportables" fait savoir le premier édile.

"Car il s’agit en effet d’une compétence régalienne de l’Etat qui dispose de moyens humains et matériels pour répondre de manière adaptée en fonction des situations rencontrées. Dans ce sens, j’ai renouvelé mon invitation à Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, afin qu’il vienne « sur le terrain » (comme il l’a fait dans d’autres territoires), pour se rendre compte des préoccupations des Nîmoises et des Nîmois. Je poursuivrai ces démarches sans relâche."

Et de poursuivre : "J’ai bien conscience cependant qu’une réponse ferme et répressive à ces actes de violence quels qu’ils soient, ne constitue pas la seule réponse à apporter à l’ensemble des situations auxquelles nous sommes confrontés, notamment dans le cadre des violences faites aux femmes. C’est pourquoi j’ai créé une délégation « au droit des femmes ». Mylène Mouton, conseillère municipale en charge également de « l’aide aux victimes » a déjà rencontré un certain nombre de responsables d’associations mobilisés dans cet engagement - nous proposerons dans les prochaines semaines des actions en concertation avec ces acteurs."

En conclusion de rappeler : "Ainsi avec Richard Schieven, adjoint délégué à la Sécurité, Richard Tibérino, adjoint délégué à la Prévention de la Délinquance des mineurs et Mylène Mouton, conseillère municipale, nous nous attachons à agir de concert avec nos partenaires institutionnels et associatifs, mais sans une mobilisation soutenue de l’Etat au niveau national nous ne pouvons agir efficacement, c’est le sens de notre mobilisation pour obtenir des mesures structurelles fortes avec un plan d'action opérationnel."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “NÎMES Violences faites aux femmes : Jean-Paul Fournier déterminé à mobiliser l’État”

  1. Nous avons tous une part de responsabilité quant à la situation. Que chacun prenne la sienne. En appeler à Darmanin est une chose mais sans doute le ministre de la justice, le premier ministre et le président de la république ne sont pas exempts de tous reproches tellement elle dégénère comme jamais. Y a-t-il la volonté politique de tout mettre en œuvre pour renverser les choses et remettre de l’ordre ici à Nîmes et partout ailleurs en France ?
    Les très mauvais résultats parlent d’eux mêmes : Non.
    Les forces de l’ordre font le travail en interpellant les voyous pour les présenter à la justice … et après ?
    Et après ils interpellent des multirécidivistes déjà condamnés ou pas.
    Ceux qui portent atteintes à l’intégrité d’autrui jusqu’à mettre leur vie en jeu doivent être condamnés. Dans le cas de Mya, les agresseurs ne doivent pas s’en sortir avec un rappel à la loi ou une condamnation de principe mais par la prison et le cas échéant l’expulsion (combien d’immigrés illégaux, de « réfugiés », de mineurs non accompagnés, de SDF d’ailleurs … sont dans les violences ?)

    Pour autant nous pouvons et devons à notre niveau, celui de Nîmes et de la Métropole, prendre des mesures pour assurer une bien meilleure sécurité à tous. Les propositions du Rassemblement national Nîmes sont sur la table.

    Conseiller Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité