ActualitésPolitiqueSociété

SAINT-LAURENT-D’AIGOUZE Avec 400 nouveaux logements, la commune prépare son extension au nord

Saint-Laurent-d'Aigouze s'apprête à accueillir une journée de dépistage (Photo Boris Boutet)
Image d'illustration (Photo Boris Boutet)

En novembre 2019, le bulletin municipal de Saint-Laurent-d'Aigouze annonçait la création d'une zone d'aménagements concertés à horizon 2045. Le maire, Thierry Féline, revient pour Objectif Gard sur cette extension urbaine de la partie nord de la commune, qui pourrait voir le jour plus rapidement qu'annoncée. 

La réflexion était sur la table depuis des années. La révision du Plan local d'urbanisme, réalisée il y a deux ans, l'a rendue concrète. La commune de Saint-Laurent-d'Aigouze va s'étendre sur 10 hectares au nord, où la zone d'aménagements concertés (Zac) des Grenouilles va voir le jour. "J'ai reçu l'Établissement public foncier (EPF) d'Occitanie fin juillet, explique le maire, Thierry Féline. C'est lui qui va porter le projet. Nous en sommes encore au stade de la réflexion et des études. Ce qui est certain c'est que la Zac ne va pas rester en travaux jusqu'en 2045. Le projet devrait être finalisé d'ici sept ou huit ans."

Les risques d'inondations sont parmi les principaux aléas à évaluer avant le début des constructions. D'autant que Thierry Féline veut à tout prix éviter de revivre le cauchemar de la crue centennale du Vidourle, qu'il avait eu à gérer lors de son premier mandat de maire, en 2002. "En construisant au Nord, il peut y avoir des risques de ruissellements sur le centre ancien, estime-t-il. Il faudra prendre toutes les précautions nécessaires."

1 000 habitants supplémentaires sur la commune ?

Tel qu'annoncé initialement, le projet de la Zac des Grenouilles prévoit la construction de plus de 400 nouveaux logements, ce qui représenterait l'arrivée d'environ 1 000 habitants supplémentaires sur la commune. "Nous devons répondre aux envies d'accès à la propriété des jeunes saint-laurentais, reconnaît Thierry Féline. Mais un lotissement de 10 nouveaux logements va déjà voir le jour très bientôt avenue Jean-Moulin et nous ne voulons pas nous presser pour ce futur projet. Nous étudions toutes les possibilités, y compris l'option de construire un certain nombre de résidences secondaires. Ce choix  permettrait d'apporter de nouvelles recettes à la commune, tout en limitant l'impact sur nos infrastructures qu'engendrerait une augmentation massive de la population vivant sur place à l'année." 

Parmi les autres sujets de réflexion, figure notamment le déplacement du stade de football de la commune. "Ce n'est pas d'actualité dans l'immédiat mais ça va le devenir, indique le maire. Il est situé sur un terrain constructible et pourrait être déplacé à l'entrée nord de Saint-Laurent."

Enfin, l'un des principaux enjeux des prochains mois à Saint-Laurent-d'Aigouze sera très certainement celui du stationnement. "L'objectif sera de désengorger le centre-ville et le groupe scolaire, souvent bondés", se projette Thierry Féline. À quelques jours de la rentrée, les élus saint-laurentais n'auront pas le temps de chômer.

Boris Boutet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité