A la uneActualités

RÉGION Ce qui attend les lycéens gardois pour la rentrée

Image d'illustration (Photo via MaxPPP)

Ce jeudi, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, a fait le point sur la rentrée scolaire de ce mardi 1er septembre concernant les lycées dont l'entité a la charge. Masques, ordinateurs, carte jeune... Tour d'horizon de ce qui attend les étudiants gardois.

C'est en visioconférence depuis Toulouse que Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, a évoqué les points essentiels de cette rentrée scolaire qui concerne 40 000 apprentis et 230 000 lycéens que compte le territoire. Soit un effectif en progression de 0,46% par rapport à la précédente rentrée. "Cela illustre une augmentation de la population et la nécessité de construire de nouveaux lycées", commente Carole Delga. Dans le Gard, le lycée de Sommières devrait voir le jour pour la rentrée 2021.

Un retour en classe qui s'effectue dans un contexte sanitaire particulier avec un virus circulant toujours et trois départements d'Occitanie classés rouge : la Haute-Garonne, l'Hérault et le Gard. "Aucune famille ne pourra se servir des masques comme motif pour ne pas envoyer les enfants au lycée. L'État n'a pas souhaité le faire donc nous avons décidé de fournir les masques. La sécurité est assurée", explique la présidente. Deux pièces lavables, renouvelables tous les mois si nécessaire et en fonction de la situation sanitaire, sont données à chaque lycéen des 224 établissements publics et 150 privés implantés sur la région.

400€ d'économies avec la carte jeune

Interrogée sur la capacité financière de la collectivité à assumer ces coûts supplémentaires, Carole Delga répond : "Nous avons une bonne situation financière mais s'il n'y a pas de décision très rapide sur les dotations des régions, nous ne pourrons plus assumer ces charges à partir de 2022."  Le masque dans le sac et aussi un ordinateur fourni gratuitement pour tous les élèves de seconde. "Pour la première fois cette année, tous les établissements ont été labellisés 100% lycée numérique", se félicite Kamal Chibli, vice-président en charge de l’Éducation, de la Jeunesse et du Sport. Un équipement qui servira aux étudiants pour la fin de leur scolarité.

Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie (Photo Objectif Gard)

Autre nouveauté qui s'adresse à tous, c'est la baisse par deux du prix des transports scolaires. L'abonnement passe de 90€ à 45€, soit la dernière étape avant la gratuité prévue pour septembre 2021. Près de 180 000 enfants empruntent chaque jour le réseau Lio. Le port du masque est bien entendu obligatoire pour les passagers âgés de 11 ans et plus.

La carte jeune, qui permet en moyenne de réaliser 400€ d'économies, s'enrichit cette année de bons plans. Des offres de réduction voire de gratuité dans des espaces sportifs (salles d’escalade, salle de crossfit, piscines...), pour l’accès à des concerts, spectacles et sorties culturelles (sites touristiques, musées, cinémas...). Environ 80% des jeunes l'ont déjà reçu, le reste devrait la recevoir à la rentrée.

"Ils ont tiré des leçons de cette expérience"

La Région se mobilise également pour développer une offre de formation équilibrée et de qualité. Ainsi, parmi les deux nouvelles licences professionnelles qui voient le jour cette année, "Expertise et Maintenance des matériaux composites aéronautiques" sera enseignée à l’IUT de Nîmes en partenariat avec l'université de Montpellier. Un engagement aussi auprès des collégiens de 3e pour les accompagner dans la recherche de stage avec une grande campagne de sensibilisation auprès de 10 000 entreprises du secteur dont déjà 1 500 sont prêtes à accueillir ces élèves.

Avant de conclure, un dernier mot a été dit concernant l'éventualité d'un retour à l'enseignement à distance. "Les lycées sont prêts à travailler avec le Cned (Centre national d'enseignement à distance). Dès le mois d’avril, ils ont tiré des leçons de cette expérience. Malgré des cafouillages la première semaine, les cours se sont déroulés dans de bonnes conditions", conclut la présidente de région. Personne ne souhaite évidemment un retour à cette situation qui serait synonyme d'une nouvelle dégradation d'un point de vue sanitaire.

Corentin Corger

Etiquette

1 commentaire sur “RÉGION Ce qui attend les lycéens gardois pour la rentrée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité