A la uneActualités

GARD Décès du raseteur Kevin Bruguière : la FFCC réagit après des messages d’injures

L'hommage rendu à Kevin Bruguière, ce mercredi matin, dans les arènes de Vauvert (Photo ville de Vauvert)

La Fédération française de la course camarguaise (FFCC) prévoit de déposer plainte contre les auteurs de messages injurieux diffusés sur les réseaux sociaux suite à l'annonce du décès du jeune raseteur Kevin Bruguière.

Kevin Bruguière avait 23 ans. Ce jeune raseteur, originaire de Vauvert est décédé le jeudi 3 septembre d'une grave blessure à la tête après une charge d'un taureau lors d'une course camarguaise, dans les arènes de Vallabrègues. Un drame relayé dans la presse puis sur les réseaux sociaux. "Alors que la famille traversait un deuil extrêmement douloureux, de très nombreux messages d'injures relatifs à ce drame et à l'encontre du jeune raseteur défunt ont été proférés dans les rubriques "commentaires" des nombreuses publications", réagit la Fédération française de la course camarguaise dans un communiqué.

"On ne peut pas se réjouir de la mort d'un sportif, quel qu'il soit", lance son président, Nicolas Triol. Et ce dernier de poursuivre : "Des dizaines de captures d'écran ont été réalisées et des recherches d'identité sont en cours." Ce lundi 14 septembre, la FFCC s'est rapprochée de son conseil, maître Jean-Pierre Bigonnet, "pour étudier les démarches juridiques et judiciaires afin de faire condamner ces injures inqualifiables".

Dans un premier temps, la nature des messages répertoriés par la fédération sera analysée. "À partir du moment où nous aurons identifié des messages qui dans leur contenu semblent correspondre à une incrimination pénale, pour "injures" ou "diffamation", nous pourrons éventuellement intenter une procédure soit par voie de citation directe devant le tribunal correctionnel ou une action civile", précise maître Jean-Pierre Bigonnet.

La procédure s'annonce longue et complexe, mais la FFCC "au regard de cette tragédie vécue par ce raseteur, sa famille et par extension par le monde de la bouvine, ne pouvait pas rester sans rien faire ou du moins sans essayer de faire quelque chose, indique l'avocat. Même si on ne lance pas une procédure pour des raisons d'ordre technique ou autres, cela permettra au moins à ceux qui s'expriment sur la bouvine et ses membres, de savoir que la fédération est extrêmement attentive et n'acceptera pas que l'on dise tout et n'importe quoi et notamment dans ces circonstances." 

Stéphanie Marin

À lire aussi : Le monde de la bouvine uni aux obsèques du raseteur Kevin Bruguière.

Etiquette

1 commentaire sur “GARD Décès du raseteur Kevin Bruguière : la FFCC réagit après des messages d’injures”

  1. Ce qui ce passe est simple….les gens veulent abolir la torture.
    C’est vrai que ce jeune homme n était pas des pires, il le causait « juste  » beaucoup de stress et leurs conséquences.
    On est quand même très très loin des horreurs organisées de la corrida, une pratique pour personnes dénués d’empathie et de respect de la vie. Qui d ailleurs eux ,se protège bien lâchement pour ne pas risquer d être blessé.
    Dommage pour ce jeune homme qui a perdu sa vie pour rien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité