A la uneActualités

FAIT DU SOIR L’Hérault en crue à Valleraugue, le jour d’après

Ce dimanche, les habitants, commerçants et secours ont procédé à une vaste opération de nettoyage aux quatre coins de la commune. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Hier de violents orages se sont abattus dans le nord du Gard. Entre 250 et 400 mm de pluie sont tombés localement dans les Cévennes gardoises. La commune de Valleraugue dans le secteur du Vigan, a fortement été impactée par une crue historique de l'Hérault. Samedi à 10h55 le fleuve atteignait 5,45m de haut selon Vigicrues. Au lendemain de cet événement exceptionnel, l'heure était au nettoyage dans les habitations, les commerces et les rues de Valleraugue. Tandis que les recherches se poursuivent pour retrouver les deux personnes disparues... Retour en images.

Les sapeurs-pompiers ont effectué ce dimanche le déblayage et le nettoyage des habitations et des commerces à Valleraugue. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)
L'hôtel-restaurant Les Bruyères a également subi de gros dégâts. La terrasse de l'établissement a été emportée par la puissance du courant. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)
Frédéric Da Graca et sa famille doivent désormais faire du tri dans leurs affaires personnelles recouvertes de boue. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)
Les sapeurs-pompiers sont venus en aide à la population tout au long de la journée de dimanche. (Photo : Stéphanie Marin/objectifGard)
En fin d'après-midi, l'eau et les gravats avaient été évacués des commerces et habitations. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)
Parmi les commerces sinistrés, la boucherie-charcuterie Lafont et Fils à Valleraugue. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)
1600 personnes des communes de Mandagout, les Plantiers, Val d’Aigoual et de Saint-André de Valborgne sont toujours privées d’électricité. Les équipes d'Enedis étaient mobilisées sur le terrain ce dimanche pour rétablir le réseau. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)
Ce dimanche en début d'après-midi, le bitume était encore recouvert de boue. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)
L'eau est parfois montée jusqu'à une hauteur de 1m60 dans les habitations. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)
Dans la rue principale, la pelleteuse amasse la terre chargée par l'eau qui est ensuite transvasée dans des bennes pour être évacuée. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)
La puissance de l'eau était telle que des voitures ont été charriées et retournées par les flots. (Photo : Marie Meunier / Objectif Gard)
Certains habitants ont eu plus de 1,50m d'eau dans leur maison. La montée des flots a été tellement rapide que rares sont ceux qui ont réussi à sauver quelques affaires. (Photo : Marie Meunier / Objectif Gard)
La sous-préfète du Vigan, Joëlle Gras, est revenue sur les lieux ce dimanche pour constater les dégâts. Elle était accompagnée par le maire, Joël Gauthier. (Photo : Marie Meunier / Objectif Gard)
Les habitants doivent passer sur une immense butte de terre pour relier l'entrée de ville et le centre. (Photo : Marie Meunier / Objectif Gard)
Les pompiers ont aidé à déboucher les bouches d'égouts pour permettre à l'eau de s'évacuer plus facilement. (Photo : Marie Meunier / Objectif Gard)
Voisins, amis et familles sont venus prêter main forte dans les maisons et les commerces les plus sinistrés. (Photo : Marie Meunier / Objectif Gard)
Certains habitants ont presque tout perdu. Beaucoup ont débarrasser leurs meubles dans la rue. (Photo : Marie Meunier / Objectif Gard)

Stéphanie Marin et
Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité