ActualitésSociété

REDESSAN « Tout simplement graffiti » c’est de la bombe !

Les 26 et 27 septembre prochains, les artistes de "Tout simplement graffiti" s'installent à Redessan.

Une oeuvre de Supo Caos.

En partenariat avec Nîmes métropole, la DRAC Occitanie et la ville de Redessan, les artistes SupoCaos et Goddog investiront le complexe sportif et de détente " 2020 ", chemin du mas de l'avocat (en face du parc de l’eau).

Lancé à l’initiative de l’association Da Storm et de Nîmes métropole, le projet Tout Simplement Graffiti crée depuis 2017 la rencontre entre des artistes, des communes de l’agglomération nîmoise et leurs habitants.

Chaque année, le projet investit une nouvelle commune pour créer une fresque de street-art unique, fruit d’une collaboration inédite entre un artiste du département et un artiste venu d’ailleurs.

Une œuvre de Goddog.

Le projet reprendra dès ce mois de septembre puisque les artistes Supo Caos et Goddog qui viendront peindre les murs du complexe 2020. En raison des conditions sanitaires, le vernissage habituel ne pourra pas avoir lieu mais l'essentiel, les fresques, seront faites et bien faites.

Si vous ne les connaissez pas encore, voici les deux artistes. Supo Caos vit à Nîmes depuis ses études d’art. De ses rencontres, il apprend les codes du graffiti, puis les détourne dans une démarche mêlant les notions d’espace, de communication et de consommation. En s’inspirant de la nature et des lieux abandonnés, le graffiti devient alors le squelette d’un univers de plus en plus psychédélique. Artiste et activiste aux multiples casquettes, Supo Caos chemine entre narration satyrique, dégueulement de couleurs et chaos de sens.

Du Supo Caos dans le texte.

L’univers de Goddog se situe quant à lui aux frontières de l’art urbain, de l’abstraction et de la figuration libre. Des fresques à grande échelle aux toiles exposées en galeries, lignes et formes dévoilent des mondes imaginaires géométriques où se dissimulent paysages, visages et symboles. Sans volonté mystique affichée, le travail de Goddog est truffé d’évocations symboliques, ethniques et oniriques.

Goddog à la bombe.

Da Storm a été créé dans le but de permettre aux représentants et aux amateurs des cultures urbaines de partager et de faire vivre leur passion. De ce constat est né en 2007 le Festival Tout Simplement Hip Hop. Très vite, les actions de l‘association se sont multipliées.

Entre événementiel, action culturelle auprès de tous publics (médico-social, scolaires, centre éducatif fermé, hôpitaux, centres sociaux, etc.), créations artistiques et accompagnement d’artistes amateurs et semi-professionnels, l’association s’efforce de mettre en valeur les cinq disciplines de la culture hip hop comme le DJing, rap, danse hip hop, graffiti et human beatbox.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité