A la uneActualités

CORONAVIRUS Le préfet du Gard prend de nouvelles mesures

Le préfet du Gard accompagné de Claude Rols, directeur de la délégation départementale de l'ARS Occitanie, a présenté les nouvelles mesures sanitaires qui seront mises en place à compter de demain. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Le préfet du Gard, Didier Lauga, a annoncé ce mardi 22 septembre la mise en place de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus.

"Tous les indicateurs sont en progression", a lancé le préfet du Gard ce mardi, lors d'une conférence de presse. Les chiffres communiqués par Santé publique France le vendredi 18 septembre (*), montrent une augmentation dans le Gard du taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de personnes infectées sur une semaine, dans une population de 100 000 habitants. Soit 89,5 ce mardi contre 75 la semaine dernière et 44,44 au 1er septembre, date à laquelle, le préfet du Gard, annonçait déjà un renforcement des mesures sanitaires.

Trois autres indicateurs sont à prendre en compte pour évaluer la situation sanitaire dans le département. Le taux de positivité (proportion du nombre de personnes positives par rapport au nombre total de personnes testées) est également en progression par rapport au 1er septembre, selon l'ARS (5,8% contre 4,5%). De même que le taux de gravité qui intègre le nombre d'hospitalisations et de réanimations dans les hôpitaux. "On voit, après une période d'accalmie, que ces indicateurs commencent à remonter, précise Claude Rols, directeur de la délégation départementale de l'Agence régionale de santé (ARS). On en est à 13 réanimations répertoriées à hier."

Au 1er septembre, il y en avait quatre, toujours selon les chiffres de l'ARS. S'ajoute "le taux de recours à la médecine libérale, au SAMU pour des signes de covid-19" qui déclenchent des demandes de test. "Cet indicateur aussi progresse", assure le directeur de la délégation départementale de l'Agence régionale de santé Occitanie.

Les nouvelles mesures sanitaires

"Nous ne sommes pas en crise, mais en gestion d'alerte, ajoute-t-il. Toutefois, la situation est à prendre au sérieux." Et nécessite selon l'ARS Occitanie et la préfecture du Gard, la mise en place de nouvelles mesures sanitaires. Didier Lauga les a présentées ce mardi matin.

Ainsi, à compter de ce mercredi 23 septembre et ce jusqu'au 7 octobre, le port du masque sera obligatoire, de 6h à minuit, sur l'ensemble du territoire des communes de Nîmes, Bagnols-sur-Cèze et Alès et non plus sur un périmètre délimité. Les horaires d'ouverture des débits de boissons, restaurants et commerces alimentaires de tout le Gard seront limitées de 6h à minuit.

Dans ces établissements, les consommations partagées entre plusieurs clients (planches, snacking, cocktails, chichas) seront également interdites. Le préfet du Gard a également interdit les soirées dansantes ainsi que les événements festifs étudiants dans tous les établissements recevant du public et dans l'ensemble de l'espace public du département. "Ces mesures s'ajoutent à celles prises jusqu'à présent et seront reconductibles si la situation ne s'améliore pas et accentuées si elle s'empire", prévient Didier Lauga.

Stéphanie Marin

* "L'augmentation des indicateurs n'est pas liée à la Feria", selon le préfet du Gard, "puisque les chiffres du week-end ne sont pas pris en compte à ce stade."

Etiquette

3 réactions sur “CORONAVIRUS Le préfet du Gard prend de nouvelles mesures”

  1. De nouvelles mesures contre le Covid-19 après avoir laissé la Feria se dérouler, à la demande de Monsieur Fournier et de Monsieur Casas ? Comme c’est bizarre, Monsieur le Préfet. C’est une drôle de coïncidence, vous ne trouvez pas ?

  2. La précision à propos des chiffres de la feria qui ne sont pas pris en compte ressemble à une moquerie envers tous les personnes un peu sensées qui trouvaient l’organisation des Journées Méditerranéennes des saveurs et de la Feria complètement folle.
    Cette gestion de crise est une catastrophe au niveau national, mais au niveau local c’est tout aussi pire.
    Pour couronner le tout, la fête foraine arrive du 26 septembre au 18 Octobre 2020.

  3. Tout à fait d’accord avec vous, et de plus il ne prend aucune mesure pour les transports urbain alors qu’ils sont en charge total au heures de pointe.. Cherchez l’erreur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité