ActualitésSociété

NÎMES Les entreprises partenaires font la rentrée du Campus CCI

C'était la rentrée pour le Campus CCI (Photo Anthony Maurin).

Éric Giraudier, président de la CCI Gard en présence de Bernard Michel, directeur du Campus CCI Gard et de nombreux invités ont lancé la saison entrepreneuriale de la CCI et de ses élèves.

Voilà, la rentrée du club des partenaires du Campus CCI accueille cette année cinq nouvelles entreprises, une belle surprise en des temps compliqués. En effet, les sociétés Yeswerun, la banque Populaire Sud, Bea Informatique, Pépite LR (qui n'est pas une entreprise mais un dispositif public qui s'adresse à tous les étudiants) et Le Mas en Provence étaient présentes pour assurer leur partenariat avec l'établissement.

Éric Giraudier prend la parole (Photo Anthony Maurin).

Historiquement rattaché au Lycée, le campus école-entreprise est celui du Campus CCI. Il rassemble sept établissements de formation faisant de lui le deuxième organisme de formation du Gard, après l’Éducation nationale.

D'ailleurs, Philippe Maheu, directeur académique des services de l'Éducation nationale était lui aussi présent non loin de Daniel-Jean Valade, vice-président de Nîmes Métropole, délégué à l'enseignement supérieur. Philippe Saigne-Vialleix, directeur de la Banque de France à Nîmes était également dans l'assemblée.

Des chefs d'entreprises étaient invités à prendre la parole (Photo Anthony Maurin).

Ce club des partenaires favorise les interactions entre monde de l’entreprise et celui de la formation pour permettre aux étudiants de renforcer leurs performances avec de meilleures compétences. Pour Éric Giraudier, président de la CCI Gard qui a tenu à faire un petit rappel sur l'objectif et la stratégie de cette relation entre Campus CCI et entreprises, " Partout revient un sujet sensible, celui de l'adaptation au monde de l'entreprise. C'est la question ! On mesure un écart entre les attentes et les besoins des entreprises et l'offre proposée. C'est difficile de les faire matcher mais ici, on travaille sur ça !  Nous sommes liés aux entreprises dans un cercle vertueux afin que les jeunes arrivent sur le marché en ayant cette vision nécessaire à leur futur emploi. "

Le président de la CCI a également rappelé que le panel des entreprises partenaires de la structure s'élargit chaque année en offrant, surtout actuellement car c'est le bon moment, une formation en parfaite adéquation avec la relance économique à venir.

Éric Giraudier et le représentant de YesWeRun, organisateur d'événement comme le Nîmes Urban Trail ont signé une convention (Photo Anthony Maurin).

Bernard Michel rappelle quant à lui que " ce sixième petit déjeuner du club est désormais un rendez-vous traditionnel et un lien essentiel avec les entreprises. Depuis l'an passé, Stéphanie Figère-Saphy est marraine du club et conseillère technique à la CCI Gard. Elle confirme son attachement au club et reviendra prochainement en pleine forme ! "

À l'occasion de cette matinée et autour d'un programme bien rempli, trois thématiques devaient être abordées lors de cette rentrée. Le premier : réussir l’intégration des jeunes dans les entreprises ou comment recruter de nouveaux collaborateurs ? Dans la foulée, c'était au tour de l'entreprenariat étudiant ou comment créer son entreprise ? Pour cette partie, Catherine Peyroux, directrice Pépite LR, participait au tour de table. Enfin, es grands rendez-vous de l'école entreprise pour l'année 2020/2021 ont conclu le moment de partage.

(Photo Anthony Maurin).

Retour avec Philippe Maheu, " Notre pays traverse une crise qu'il faudra affronter ensemble. Ce que vous faites est un marqueur d'optimisme. Depuis la loi de 2018 grâce à laquelle chacun doit pouvoir choisir son avenir professionnel, nous faisons en sorte que chaque enfant puisse trouver sa voie car notre pays est encore trop marqué par les déterminismes sociaux... La France doit garder son rang et, dans le même temps, lLes Indiens sortent chaque année 500 000 ingénieurs de leurs écoles ! École et entreprise doivent être proches. Le Gard n'est pas uniforme et compte de nombreux quartiers en Politique de la ville où l'ambition est réelle. La ruralité n'est pas nécessairement en connexion avec les grandes métropoles mais avec la CCI nous avançons en confiance. "

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité