ActualitésSociété

NÎMES Les conseils de quartier se réunissent enfin

Les conseils de quartiers se réunissent jusqu'au 7 octobre (Photo Ville de Nîmes).

À Nîmes, les habitants ont souvent l'impression d'habiter un grand village. Le lien qui fait la vie des quartiers passe en partie par ce qu'on appelle les conseils de quartier. Jusqu'au 7 octobre, ils se réunissent à nouveau.

Les Comités de quartier de Nîmes tiennent une place prépondérante dans la vie quotidienne et le lien social existant entre les Nîmois. Avec cette crise sanitaire en cours et après un été un peu spécial, il est grand temps de reprendre du service !

Faisant écho à ces Comités, interrompus pour les raison évidentes que vous connaissez (Covid-19) et après une période faisant suite aux élections municipales, les conseils de quartier sont à nouveau au travail. Cet été, les collèges d’habitants, d’élus, d’associations et d’institutions de chaque conseil ont été renouvelés ainsi que leur présidence. Les rencontres et visites sur site avec les comités de quartier, certainement heureux de retrouver des interlocuteurs, ont repris activement au rythme d’une vingtaine par mois en présence de leurs nouveaux présidents (voir la liste suivante).

Richard Tibérino, président du conseil de quartier Nîmes ouest Saint Césaire, Carole Solana, présidente du conseil de quartier Garrigues Ouest, Chantal May, présidente du conseil de quartier Garrigues Nord, Claude de Girardi, présidente du conseil de quartier Nîmes Centre, Richard Flandin, président du conseil de quartier Costières, François Courdil, président du conseil de quartier Grézan-Chemin Bas d'Avignon, Marc Taulelle, président du conseil de quartier Courbessac-Mas de Mingue

Réunis du 22 septembre au 7 octobre, les sept conseils de quartier ont une enveloppe de 378 000 euros à répartir pour des travaux d’embellissement du cadre de vie, qui pourront démarrer dans la foulée . Des exemples ? La clôture du square José Castello, l'aménagement du square Bernard Lespès, la réfection de chaussées et trottoirs (chemin de Mas Christol, du Grand Bois, parking de l’école de la Cigale, rues Bigot, Bec de lièvre, carrefours Colisée et Ranquette-Romarin) ou encore l'installation d’un nouveau jeu au Mont Duplan.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité