A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM À force de gâcher, Nîmes laisse échapper le derby

Le MHB remporte le derby 25-24 face à des Nîmois maladroits.

Nîmes a beaucoup raté contre Montpellier (photo Anthony Maurin)

Pas en réussite avec notamment sept penaltys ratés, l’USAM s'incline 24-25 au Parnasse face à Montpellier dans un derby qui était pourtant à sa portée.

Trois jours après la victoire du Nîmes Olympique au stade de la Mosson (1-0), les joueurs de l’USAM avaient bien l’intention d’en faire autant face à leurs homologues de Montpellier. Même si la rivalité est moins intense en handball qu’en football, cette rencontre n’est reste pas moins un derby.

Après s’être imposée à Toulouse (29-28), vendredi dernier, l’occasion était belle pour la Green team de prendre deux points à un autre concurrent dans la course aux places européennes. Mais l’entame de la rencontre est catastrophique côté usamiste. Sans être extraordinaire le MHB s'installe confortablement aux commandes (1-4 puis 2-6).

Sanad et l'USAM n'ont pas été performants aux penaltys (Anthony Maurin)

Passage en force, pertes de balle et même un penalty raté de Sanad : Nîmes n’y est pas. Même en supériorité numérique, les Verts ne parviennent pas à trouver la solution au problème posé par les Héraultais. À tout cela, rajoutez des décisions discutables des arbitres et la tâche devient encore plus compliquée (6-11). Mal embarquée, Nîmes serre les dents et peu à peu refait son retard. À la dernière seconde de la première période, après un arrêt de Desbonnet, Sanad part en contre et marque le but de -2 (12-14). Un débours raisonnable avant d’attaquer le second acte.

Plus emballante en seconde qu’en première période, l’USAM réveille le Parnasse et recolle à une longueur de son adversaire. Menés au score depuis la 4e minute, les Nîmois égalisent grâce à un penalty de Sanad et ils prennent l’avantage avec un but de Desbonnet (20-19, 43e). La Green team va beaucoup mieux mais Montpellier n’est pas mal non plus.

Les deux équipes se lancent alors dans un bras de fer de 15 minutes. Nîmes fait alors preuve d’une insigne maladresse. Ce ne sont pas moins de trois penaltys (sept sur l’ensemble de la rencontre) que l’équipe de Franck Maurice gâche dans les dix dernières minutes. Le MHB n’en demande pas tant et en restant sérieux, il maintient un court avantage pour décrocher le succès dans ce derby (24-25). Nîmes s’incline pour la première fois de la saison et peut nourrir de nombreux regrets.

Norman Jardin

Troisième journée de Lidl Starligue. Salle du Parnasse. USAM Nîmes Gard – Montpellier HB 24-25 (mi-temps : 12-14).

Nîmes : Desbonnet (11 arrêts), Paul ; Poyet (0/1), Derisbourg, Gallego (1/1), Rebichon, Nyateu (0/1), Dupuy, Tesio, Guigou, Kkavitchik (1/3), Tobie (2/5), Acquevillo (2/5), Nieto (3/4), Minel (6/8) et Sanad (4/5). Entraîneur : Franck Maurice.

Montpellier : Sego, Bennefoi ; Simonet (4/9), Villeminot (0/1), Truchanovicius (0/2), Descat (2/2), Pellas (1/2), Tskhovrebadze, Bos (2/5), Bataille (2/2), A. Lenne (1/1), Borges (2/2), Porte (2/3), Y. Lenne (3/4) et Duarte (4/8). Entraîneur : Patrice Canayer.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité