Faits Divers

AU PALAIS Condamné pour avoir frappé ses trois ex-compagnes, il récidive sur sa nouvelle amie

Le palais de justice de Nîmes. (Photo archives/ Objectif Gard).

Un homme, âgé de 30 ans, a été condamné cette semaine pour des violences sur sa concubine. Des faits survenus au domicile du couple, dans une commune proche de Nîmes, le 8 octobre 2016.

Après avoir écopé de 6 mois de prison ferme cet homme est reparti en détention, car il est en train de purger une autre condamnation. Un prévenu qui a nié le moindre acte de violences sur celle qui était alors sa compagne. « Pourtant madame s’est enfuit du domicile et a frappé en pleurs chez des voisins pour trouver refuge. Elle avait son nourrisson dans les bras et les médecins diront après son émotion et le choc ressenti après ces gestes violents », rembobine la substitut du procureur qui réclamait 6 mois de prison ferme contre le mis en cause.

« J’ai toujours assumé mes actes, mes gestes, estime le prévenu. Mais à la question de savoir s’il a déjà été condamné il oublie de dire qu’il a été sanctionné à trois reprises pour des violences sur trois de ses précédentes petites amies. Il comparaît donc pour une quatrième affaire de violences sur sa partenaire. « Mais non, tu parles de violences ! après cette gifle imaginaire, elle m’envoyait des vidéos pornos », ajoute le prévenu qui ne parviendra pas à influence la décision de la juge Déborah Cohen qui préside le tribunal correctionnel. Un prévenu qui est donc sanctionné pour un quatrième dossier de violences sur ses partenaires successives en quatre ans.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

1 commentaire sur “AU PALAIS Condamné pour avoir frappé ses trois ex-compagnes, il récidive sur sa nouvelle amie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité