A la uneActualités

ÉDITORIAL Vous reprendrez bien un vaccin contre la grippe ?

Photo d'illustration

Cette semaine devrait marquer le basculement du Gard en alerte renforcée comme l'a annoncé le préfet du Gard samedi matin dans nos colonnes. Avec son lot de mauvaises nouvelles : fermeture des salles de sports, des bars à 22 heures ou encore une jauge limitée pour les rencontres sportives. Un mal pour un bien dirons-nous tant la situation semble de plus en plus incertaine avec le coronavirus. Même si les conséquences économiques devraient être catastrophiques pour bon nombre d'activités. Et voilà qu'en plus, un autre sujet va venir se télescoper rapidement : la grippe. Ce mardi 13 octobre démarre la campagne de vaccination. Dans ce contexte de crise sanitaire, la priorité sera donnée aux personnes les plus fragiles. Mais tout le monde ne l'entend pas de cette oreille. C'est d'ailleurs l'une des conséquences de cette période anxiogène, beaucoup de personnes veulent se faire vacciner contre la grippe, par peur ou par espoir de combattre les deux virus. Depuis plusieurs jours, les pharmacies de France et du Gard sont sollicitées de toutes parts et doivent répondre inlassablement à la même question : quand recevez-vous les vaccins ? Quand allez-vous pouvoir me vacciner ? Quelque part, c'est une bonne nouvelle quand on observe le taux de vaccination en France qui reste largement insuffisant. Moins d’une personne à risque sur deux (47,8%) s’est faite vacciner lors de la précédente campagne. Le chiffre devrait significativement évoluer. Même si elle ne permettra pas d'éradiquer le coronavirus, cette campagne de vaccination évitera d'engorger les services hospitaliers. Et c'est déjà pas mal.

Abdel Samari

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Un commentaire

  1. La vaccination contre la grippe en milieu professionnel protège les personnes exposées à un risque biologique causé par l’exposition cet agent pathogène (10% des salariés environ), mais elle a aussi un intérêt collectif car elle contribue à la diminution de la propagation des microbes et des virus : la vaccination doit faire partie d’une démarche globale de prévention des risques professionnels : https://www.officiel-prevention.com/dossier/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/la-prevention-des-maladies-professionnelles-par-la-vaccination

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité