Actualités

VILLENEUVE/PUJAUT Le fait maison à l’honneur pendant la Semaine du goût

Pour cette 31e édition de la semaine du goût, les enfants de Villeneuve et de Pujaut pourront se régaler de plats faits maison, avec des produits frais et bio quand c'est possible. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Du fait maison, des produits frais, locaux et bio quand c'est possible. Voilà le menu de cette semaine pour les enfants des sept écoles maternelles et élémentaires de Villeneuve-lez-Avignon et de Pujaut.

Depuis sa création en 2003, le SIVURS (Syndicat intercommunal à vocation unique de restauration scolaire) participe à l'opération nationale de la Semaine du goût. Chaque jour, 950 enfants mangent dans les cantines villeneuvoises et pujaulaines. Tous les repas sont préparés à la cuisine centrale grâce au travail quotidien de 11 employés.

"On travaille avec des produits frais le plus possible, c'est notre credo", assure Dany Delorme, responsable de la cuisine centrale. Mais pendant la semaine du goût, un effort supplémentaire est fait aux fourneaux. "D'habitude, on essaye de faire découvrir des plats de différents pays. Là, on a voulu vraiment axer sur le fait maison", complète Sandrine Soulier, président du SIVURS et maire de Pujaut.

Sylvia Rivero, ATSEM et coordinatrice, Dany Delorme, responsable de la cuisine centrale, Sandrine Soulier, présidente du SIVURS et maire de Pujaut, et Blandine Arnaud, vice-présidente du SIVURS et élue à Villeneuve, ont inauguré cette semaine du goût à l'école maternelle Noël-Lacombe. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Nous nous sommes rendus lundi midi à l'école maternelle Noël-Lacombe. Au menu : carottes orange et cumin bio, waterzoï de poisson et riz faits maison et une glace à la fleur de lait concoctée par un glacier villeneuvois. Les assiettes sont pour la plupart revenues vides. Toute la semaine, un point d'honneur sera mis sur la qualité des produits : poulet élevé en plein air, viande charolaise, légumes frais et épluchés à la main...

Au menu ce lundi : carottes orange et cumin bio, waterzoï de poisson et riz safrané fait maison et glace à la fleur de lait concoctée par un glacier villeneuvois. (Marie Meunier / Objectif Gard)

L'idée est de conserver cette qualité tout le restant de l'année mais logistiquement, les cadences restent compliquées à tenir. En moyenne, les produits utilisés à la cantine du Sivurs sont à 25% issus de l'agriculture biologique. Beaucoup proviennent des champs d'Étienne Coulibaly implanté dans les plaines de l'Abbaye. Au total, la cantine centrale se fournit chez une bonne dizaine de maraîchers et producteurs de proximité locaux.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité