A la uneActualités

CORONAVIRUS Explosion des chiffres dans le Gard : le match Nîmes Olympique – PSG dans le viseur

Photo Anthony Maurin / Objectif Gard

La situation du coronavirus dans le Gard est en train d'exploser selon nos informations. Pire qu'à Montpellier ce soir, qui pourtant va subir un couvre-feu et des mesures plus restrictives. Nous, on a un match Nîmes Olympique contre le PSG demain soir qui va accueillir 5 000 spectateurs. Ce qui provoque la colère du député Philippe Berta, scientifique reconnu, titulaire d’un doctorat de biochimie et de pharmacologie et professeur à l'université de Nîmes. Le préfet du Gard annonce une situation alarmante et des nouvelles mesures ce samedi. Explications.

Ce jeudi 15 octobre 2020, le Gard vient de passer une barre historique de 208 cas positifs pour 100 000 habitants. C'est ce que l'on appelle le taux d'incidence. Il était de 198 hier, et 160 lundi. La situation est clairement à l'inquiétude comme la soulignait le préfet du Gard, Didier Lauga, lors de sa réunion en préfecture avec les élus et députés du territoire.

Dans le détail, l'agglomération de Nîmes est à 295,5 cas pour 100 000 habitants alors que la métropole de Montpellier est à 243,1. Bien en dessous des chiffres nîmois. Pourtant, ce sont eux qui vont devoir accepter un couvre-feu immédiat. "Samedi matin, j'aurai l'occasion de prendre des décisions mais en ce qui concerne le couvre-feu, je vous le dis tout de suite, il n'y aura pas de décision avant le conseil de défense national de mardi prochain", annonce Didier Lauga à notre rédaction.

Selon nos informations, la préfecture devrait imposer la fermeture des bars à 22 heures dans le Gard. Et demander, en concertation avec les représentants de la profession, une fermeture plus tôt à Nîmes. 21 heures probablement. "Je ne fais plus de prévision. Vous le comprendrez au regard des chiffres qui évoluent très vite. Ils sont affolants en particulier dans l'Agglomération de Nîmes. Cette situation justifie donc des nouvelles mesures à partir de samedi. Par ailleurs, nous serons en état d'urgence sanitaire, et le Gouvernement devrait également, potentiellement à ma demande, pouvoir prendre des décisions plus fortes", rajoute le préfet du Gard.

Philippe Berta : "C'est irresponsable"

Pourquoi samedi matin et pas avant ? Philippe Berta, le député du Gard pense avoir la réponse : "Il y a Nîmes Olympique qui joue contre le PSG. C'est irresponsable de maintenir la rencontre avec une jauge de 5000 spectateurs." Pour le député Modem, "il ne faut pas jouer avec la santé, il faut taper plus fort. Je ne comprends pas. Nos personnels soignants sont déjà beaucoup mobilisés, avec les chiffres de cette semaine et de ce soir en particulier. Je suis vraiment inquiet."

"Je respecte les avis de tout le monde et je comprends l'inquiétude. Mais cette rencontre était prévue de longue date. Nous avons donné notre accord en début de semaine, les billets ont été vendus, précise le représentant de l'État. On ne peux pas comme cela ramener la jauge à 1 000 personnes en prenant le risque de troubles à l'ordre public devant les Costières. Par ailleurs, je voudrais souligner qu'en toute circonstance, les directions des clubs, que ce soit le Nîmes Olympique ou l'Usam Nîmes Gard, ont parfaitement pris leur responsabilité à chaque fois. Je renouvelle cette confiance sachant que tout le monde portera un masque, respectera les distanciations physiques. Sans compter que le match est en plein air."

"Le problème encore une fois, ce n'est pas Nîmes-Paris, c'est l'intérêt collectif et sanitaire. Je voudrais aussi que les Nîmois se réveillent. Je vois encore beaucoup trop de gens sans masque dans la rue. Ce n'est plus possible. Si tout le monde ne prend pas ses responsabilités, on va tout droit vers un reconfinement. Et là, c'est l'économie qui va vivre un drame majeur. On nous annonce un million de Français qui vont sombrer dans la grande précarité. C'est ce que l'on veut ? Il y a un effort collectif à faire de quatre à six semaines. Il faut que tout le monde se mobilise", insiste de son côté le député Philippe Berta.

Même son de cloche chez Françoise Dumas, la députée La République en marche, mobilisée à Paris ce soir autour de la question de la covid-19 même si elle a participé en visioconférence à la réunion d'urgence du préfet : "On va passer en état d'urgence sanitaire samedi dans tout le pays. Cela va entraîner une nouvelle organisation vis-à-vis des chiffres qui remontent de tous les départements. Il est évident que le Gard et particulièrement l'agglomération de Nîmes vont devoir faire davantage d'effort pour sortir de cette spirale négative."

Ce jeudi soir, les taux d'incidence sont les suivants pour les territoires du Gard : 

  • 295.5 cas positifs pour 100 000 habitants dans l'Agglomération de Nîmes
  • 148.1 cas positifs pour 100 000 habitants dans l'Agglomération d'Alès
  • 157.6 cas positifs pour 100 000 habitants dans l'Agglomération du Gard Rhodanien
  • 262.3 cas positifs pour 100 000 habitants dans les territoires de Beaucaire
  • 192 cas positifs pour 100 000 habitants dans les territoires du Rhony-Vidourle
  • 169.9 cas positifs pour 100 000 habitants dans les territoires de Sommières

Ce jeudi soir, les taux d'incidence sont les suivants pour les catégories d'âges :

  • 352 cas positifs pour 100 000 habitants chez les 20/30 ans
  • 259 cas positifs pour 100 000 habitants chez les 30/40 ans
  • 259 cas positifs pour 100 000 habitants chez les 40/50 ans
  • 212.5 cas positifs pour 100 000 habitants chez les 50/65 ans
  • 152 cas positifs pour 100 000 habitants chez les plus de 65 ans

 

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité