A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Cinq joueurs positifs, un virus circulant mais un match maintenu !

 

La Covid-19 est très circulant au sein de l'USAM (Photo Anthony Maurin)

Aussi étonnant que cela puisse paraître, à 20h, des joueurs de l'USAM, enfin ce qu'il en reste, vont se présenter sur le terrain de Chambéry pour disputer cette 5e journée de Lidl Starligue. Ce vendredi, trois nouveaux joueurs se sont révélés positifs au covid-19 (soit cinq au total) et après Franck Maurice, un autre membre du staff est positif. Ces résultats ont même révélé qu'un membre du staff qui a voyagé en Savoie avec le groupe est aussi positif, pourtant la Ligue a maintenu ce match malgré l'avis défavorable de la Commission médicale. Explications.  

C'est l'hécatombe à l'USAM ! Les résultats des tests effectués hier, reçus ce matin, ont révélé la positivité de trois nouveaux joueurs de l'effectif après les deux cas d'hier. Après l'entraîneur Franck Maurice c'est un autre membre du staff qui a été déclaré positif à la covid-19. Avec seulement 11 joueurs dont huit pros et trois membres du staff la délégation nîmoise a pris la route en début d'après-midi pour Chambéry. Alors qu'au même moment une deuxième demande de report de ce match était déposée et étudiée par la fameuse Commission d'organisation des compétitions (Coc) de la Ligue Nationale de Handball.

Pour rappel, l'effectif minimum compétitif prévu par le règlement est de 12 joueurs pros non atteints dont un gardien. Sauf que cela ne prend pas en compte les blessés et que si on calcule (17 pros - 5 joueurs covid), Nîmes est à la limite mais ne peut pas bénéficier d'un report selon ces règles établies. Car en plus des cinq cas positifs, dont un vraiment symptomatique, il faut rajouter les blessures de Salou, Poyet, Acquevillo et Nyateu.

"La grande famille du handball vient de disparaître"

Sauf que dans ce cas la situation est particulière car les trois joueurs positifs avertis juste avant de monter dans le bus se sont entraînés avec le reste du groupe donc le virus est circulant. D'où de nouveaux tests effectués ce matin dont les résultats sont attendus en fin de soirée. Pour preuve en est, le club a été informé dans l'après-midi qu'un autre membre du staff était positif alors que celui-ci se trouvait sur la route en compagnie du reste du groupe. Le club en a donc appelé au bon sens de cette instance de la Ligue qui, on le rappelle, est dirigée par David Tebib, le président nîmois.

Une commission médicale a été saisie et a informé la Coc de sa décision de reporter le match. Mais cette dernière a suspendu cet avis et a confirmé la tenue de la rencontre. Une situation qui arrange Chambéry qui va affronter un adversaire très largement diminué. "Certainement que notre adversaire a fait pression. On met la santé des joueurs en danger. La grande famille du handball vient de disparaître. C'est dramatique", a réagi une source proche du club usamiste. Si la délégation nîmoise a un temps pensé faire demi-tour, les joueurs vont bien disputer cette rencontre en étant forcément remontés face à ce manque de bon sens.

 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité