A la uneActualités

GARD Fermeture des bars à 22h et port généralisé du masque dès minuit

 

À Saint-Gilles, le port du masque est obligatoire depuis le 15 août (Photo Anthony Maurin).

Comme attendu après la déclaration de l'état d'urgence sanitaire sur l'ensemble du territoire, le préfet du Gard Didier Lauga a pris des mesures complémentaires pour le Gard. Dès ce samedi 17 octobre 2020 à minuit et jusqu’au 8 novembre 2020 tous les bars vont devoir fermer à 22h, les restaurants à minuit, tous les événements sont limités à 1 000 personnes et le port du masque est généralisé à tout le département. Retrouvez toutes ces restrictions en détails. 

Depuis minuit, l'état d'urgence sanitaire a été déclaré sur l'ensemble du territoire, ce qui autorise le gouvernement à prendre certaines mesures afin de prévenir et de limiter les conséquences de la pandémie sur la santé de la population. Pas de rassemblement à plus de 6 dans l'espace public, interdiction des rassemblement privés (mariage, soirée étudiante...), un protocole sanitaire renforcée dans les restaurants, une règle d'occupation d'un siège sur deux ou groupe de 6 dans les lieux où l'on est assis, la régulation des visiteurs dans les établissements recevant du public (ERP) : 4m² par personne et le renforcement du télétravail : 2 à 3 jours minimum.

Par ailleurs, face à la situation préoccupante du département, avec un taux incidence s’élevant à 215 pour 100 000 habitants au 16 octobre 2020, Didier Lauga, préfet du Gard, en concertation avec l’Agence Régionale de Santé Occitanie, les élus concernés et les établissements d’enseignement supérieur, a décidé de compléter ce dispositif d’état d’urgence sanitaire par les mesures suivantes. À compter du samedi 17 octobre 2020 à minuit et jusqu’au 8 novembre 2020, le préfet prend les mesures suivantes.

Port généralisé du masque

Sur l’intégralité du territoire du département, toute personne de onze ans ou plus se trouvant sur la voie publique doit porter un masque de protection, entre 6h00 et minuit, en complément de l’obligation du respect des mesures barrières. Toute personne de onze ans ou plus se trouvant dans un rassemblement de plus de 6 personnes autorisé, qu’il soit organisé sur la voie publique, dans un établissement recevant du public, dans un parc d’attraction ou une fête foraine, habituels ou occasionnels, sur un marché, une brocante, un vide-grenier ou une foire, couverts ou découverts, doit également porter un masque de protection, en complément de l’obligation du respect des mesures barrières, dans l’ensemble du département.

Évènements limités à 1 000 personnes

L’obligation du port du masque continue de ne pas s’appliquer aux personnes en situation de handicap (munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et mettant en œuvre les mesures sanitaires), ni aux pratiquants d’activités sportives. Tous les évènements doivent désormais respecter une jauge maximale de 1 000 personnes à l’instant T, ce qui nécessite un contrôle des flux entrants et sortants, qu’ils soient organisés dans des établissements recevant du public ou sur la voie publique.

Les rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public sont interdits (fêtes communales, événements sportifs notamment), à l’exclusion des manifestations revendicatives sur la voie publique (article L. 211-1 du code de la sécurité intérieure), des rassemblements à caractère professionnel, des services de transport de voyageurs, des établissements recevant du public dans lesquels l’accueil du public est autorisé, des cérémonies funéraires, des visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle et des marchés, pour lesquels il convient de prévenir les regroupements de plus de 6 personnes.

Dans les établissements sportifs, le protocole sanitaire renforcé doit être appliqué : distance de deux mètres pour la pratique sportive, personnes accueillies obligatoirement assises, distance d’un siège entre 2 personnes pour l’accueil du public, fermeture des buvettes. Les soirées dansantes et les événements festifs ou familiaux sont toujours interdits dans l’ensemble des établissements recevant du public (permanents ou temporaires, tels que tentes, chapiteaux et structures) ainsi que dans l’espace public sur l’ensemble du territoire du département. Les soirées organisées dans les établissements recevant du public et sur la voie publique par les communautés étudiantes y sont également interdites.

Fermeture à 22h pour les bars

Se rajoutent aux interdictions sur l’ensemble du département, les raves party et les rassemblements de type Teknival. Les horaires d’ouverture des débits de boissons sont maintenant limités de 6h00 à 22h00, y compris ceux disposant d’une dérogation individuelle. La vente d’alcool à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdites, de minuit à 6h00 dans l’ensemble du département. Dans l’ensemble de ces établissements, les consommations partagées entre plusieurs clients (planches, snacking, cocktails…), qu’elles concernent des aliments, des boissons ou d’autres consommations (chichas) sont toujours interdites.

À minuit pour les restaurants

Les horaires d’ouverture des restaurants, des épiceries de nuit et pour les livraisons à domicile sont limités de 7h00 à 24h00. Ces établissements doivent respecter les conditions sanitaires suivantes : les personnes accueillies ont impérativement une place assise, une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble (sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique), les consommations partagées sont interdites et seuls la vente à emporter ou le service à table sont autorisés.

Didier Lauga rappelle une nouvelle fois l’importance des gestes barrières et invite chacun à la plus grande vigilance. L’augmentation du nombre de cas et surtout l’apparition de clusters sont en effet souvent liées à un défaut de vigilance, voire à des comportements à risques, notamment les réunions familiales, entre amis ou l’organisation d’événements collectifs et festifs sans aucune mesure barrière.

 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité