Actualités

CCBTA Collecte des déchets ménagers : Julien Sanchez interpelle Juan Martinez sur un projet de privatisation

Julien Sanchez et Juan Martinez. (Photo : CCBTA)

Dans une lettre ouverte adressée ce vendredi 16 octobre au président de la communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence, Juan Martinez, Julien Sanchez l'interroge sur un projet de privatisation du ramassage des ordures ménagères sur Beaucaire et partiellement la privatisation du nettoyage des espaces urbains.

Le maire Rassemblement national de Beaucaire ne se dit pas contre le transfert de certaines missions au privé, mais déplore dans ce dossier, "le manque de concertation avec l’ensemble des élus du conseil sur un sujet si important et si sensible et le manque de concertation et de transparence avec les agents du service environnement de la CCBTA (communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence, Ndlr), entraînant des craintes pour leur futur qui auraient sans doute pu être évitées. Le dispositif envisagé ne semble en aucun cas améliorer l'existant", peut-on lire dans la lettre ouverte.

S'adressant à Juan Martinez, Julien Sanchez explique que "les représentants de Beaucaire au comité technique (majorité et opposition) sont questionnés par les agents de la CCBTA très inquiets car ceux-ci ont appris par hasard par l’ordre du jour du prochain comité technique que vous prévoyez la privatisation du ramassage des ordures ménagères sur Beaucaire et partiellement la privatisation du nettoyage des espaces urbains, sans connaître vos objectifs et votre projet concernant le devenir des agents."

Le premier édile beaucairois insiste : "À la lecture des documents du comité technique (dont je ne suis pas membre) que j’ai pu consulter et qui sont très peu clairs, votre projet prévoirait en effet si nous l’avons bien compris de confier le nettoyage du marché de Beaucaire à une entreprise privée.
Votre projet prévoirait aussi de confier le "nettoyage" du week-end à Beaucaire à cette même entreprise. [...] Il ne serait prévu qu’une balayeuse et deux agents pour toute la ville-centre les samedis et dimanches. Si tel est le cas, le projet manque d’ambition, ne prend pas en compte la superficie importante de la ville de Beaucaire, et omet tout lavage digne de ce nom avec karcher."

Julien Sanchez souhaite un travail collaboratif afin de "trouver des solutions faisant l'unanimité des élus pour améliorer le service rendu" et propose au président de la CCBTA un débat dans le cadre d’un bureau non délibératif ou d’une réunion de travail dédiée avec l’ensemble des 34 élus communautaires à la suite du bureau du 26 octobre par exemple.

"Il n'y a pas de polémique à ce sujet"

"Il n'y a pas de polémique à ce sujet, répond le président de la CCBTA. Pour l'instant, il n'y a rien de décidé. C'est une commission qui travaillait sur ce dossier. Ce qui est sûr c'est qu'il ne faut pas de monopole. On ne peut pas tout déléguer au privé. Il y a un service qu'il faut améliorer pour nos concitoyens. Nous allons travailler sur ce sujet avec l'ensemble des élus."

Et d'ajouter : "Aucun agent ne sera licencié parce que le service sera assuré différemment. Des pistes de travail sont sur la table. Tous les élus seront associés à ce travail de concertation, mais il est hors de question que ça se fasse avec des départs d'agents. Personne ne perdra le statut de fonctionnaire."

Des pressions ?

Une représentante des agents qui serait intervenue sur ce sujet aurait ensuite subi des pressions, d'après les propos rapportés par Julien Sanchez dans son courrier. "Une accusation grave sur laquelle il conviendrait que chaque élu ait des explications ou un démenti le cas échéant", réclame-t-il. "Je n'ai fait subir aucune pression", a rétorqué Juan Martinez.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité