Faits Divers

NÎMES Au Chemin bas d’Avignon, c’est l’homme qui vaut 100 000 euros

100 000 euros saisis par les gendarmes, dans la chambre d'un jeune du quartier du Chemin Bas d'Avignon à Nîmes

Justice. "100 000 euros découverts en liquide dans sa chambre, ce n'est pas rien. C'est même beaucoup pour un homme qui était sans emploi lors de son interpellation et qui a travaillé comme chauffeur livreur avant, s'époumone l'avocat général, Alexandre Rossi, qui refuse d'entendre parler d'une éventuelle libération conditionnelle.

Arrêté début octobre, cet homme âgé d'une vingtaine d'années, est mis en examen et écroué depuis le 2 octobre dernier pour des braquages. Il est soupçonné d'avoir pris part à l'attaque d'un fourgon de livraison sur la commune de Rodilhan juste avant Noël 2019 et d'un vol avec arme dans un supermarché de Bouillargues.

Dans la chambre du mis en cause, connus pour plusieurs condamnations et notamment une sanction criminelle de 10 ans devant le tribunal pour enfants, il a été retrouvé cette somme vertigineuse (voir photo ci-dessus). "Ce n'était pas son argent, mais celui de sa mère. Les économies de toute une vie, estime son conseil maître Laure Mattler. Monsieur a commis des actes criminels dans le passé, mais il a purgé sa peine et cela ne fait pas de lui un criminel à vie. On peut évoluer", plaide l'avocate nîmoise.

" Cette équipe a commis un braquage en mettant une arme sur la tempe d'un livreur. L'enquête est récente et de nombreuses investigations restent à effectuer. Il n'est pas envisageable de le laisser libre à l'extérieur", complète l'avocat général. La cour d'appel de Nîmes a mis sa décision en délibéré ce jeudi.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

1 commentaire sur “NÎMES Au Chemin bas d’Avignon, c’est l’homme qui vaut 100 000 euros”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité