ActualitésPolitique

GARD Denis Bouad a démissionné officiellement de la présidence du Département

Denis Bouad, désormais ex-président du Département du Gard Photo : AS / Objectif Gard

Par communiqué à la presse locale, Denis Bouad annonce ce mercredi sa démission officielle de ses fonctions de président de Département.

"Le 27 septembre, les grands électeurs gardois m’ont accordé leur confiance pour représenter le Gard au sein de la Haute Assemblée. Conformément à la législation en vigueur interdisant le cumul de fonctions exécutives locales avec l’exercice d’un mandat parlementaire, je cesse à partir d’aujourd’hui d’exercer mes fonctions de président du Département" explique Denis Bouad.

Et de rappeler son engagement pendant plus de cinq ans à la tête de la Collectivité : "En intégrant la question environnementale et notamment climatique à l’ensemble de ses politiques, en défendant nos services publics de proximité, en soutenant l’économie gardoise et le rayonnement du territoire, en œuvrant en faveur de la mixité scolaire et de la réussite éducative de tous, en accompagnant les communes et en faisant vivre la solidarité qu’elle soit sociale ou territoriale, notre collectivité a su apporter des solutions concrètes et innovantes. "

Pour Denis Bouad : "cette expérience a renforcé ma conviction dans le rôle indispensable du Département en faveur du développement et de la cohésion du territoire. Ce rôle est d’autant plus prégnant compte tenu de la crise sanitaire mais aussi économique et sociale que nous connaissons actuellement. Une situation inédite depuis le début de l’année qui a amené le Département à prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer la continuité du service public par le biais notamment du recours massif au télétravail. Un tel contexte oblige l’Assemblée Départementale à élire au plus vite une nouvelle présidente ou un nouveau président. "

"En effet, je souhaite que notre institution soit le plus rapidement possible pleinement opérationnelle pour accompagner les investissements et soutenir l’économie mais aussi le secteur associatif qui, une nouvelle fois, jouera un rôle majeur dans le quotidien des gardoises et des gardois. Pour ma part, en tant que sénateur du Gard et conseiller départemental du canton d’Uzès, je continuerai de défendre, avec toujours la même détermination, l’intérêt de cette collectivité, de ce territoire, et de ceux qui l’habitent" a conclu le désormais ex-président du Département du Gard.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité