Actualités

BAGNOLS/CÈZE La mairie en « confinement actif »

Le maire de Bagnols Jean-Yves Chapelet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Alors que la France est reconfinée depuis ce vendredi, le maire de Bagnols Jean-Yves Chapelet fait le point sur la situation du côté de la mairie de la troisième ville du Gard.

« Nous sommes repartis en confinement, mais ce n’est pas le même, c’est un confinement actif », affirme l’élu. Ainsi, tous les services de la mairie restent ouverts, à l’exception de la médiathèque, qui va passer au drive, du musée et de l’espace séniors, qui ferment leurs portes. Le marché continue aussi, en tout cas pour l’alimentaire.

« Tout le reste doit fonctionner, mais nous cumulons le confinement, la reprise de l’école lundi et Vigipirate, ça fait beaucoup », énumère le maire. Les dernières heures ont été quelque peu chaotiques, notamment sur les conditions de la rentrée scolaire, avec la question de l’hommage à Samuel Paty qui devait décaler la reprise des cours à 10 heures, mesure finalement remplacée par une minute de silence dans les classes. Dans le doute, la mairie s’était organisée pour accueillir les enfants à l’heure habituelle, mais il avait fallu remuer ciel et terre. Notez qu’un stock de masques a été prévu pour équiper les enfants de 6 ans et plus qui n’en disposeraient pas ce lundi.

« Pendant le premier confinement, j’avais l’habitude de dire que je prenais des décisions sur le long-terme, à savoir 72 heures, rappelle Jean-Yves Chapelet. Là, c’est même pas une heure ! » Mais le premier édile bagnolais fait contre mauvaise fortune bon coeur, et le martèle : « on s’adapte. »

Il l’assure, la mairie est en ordre de marche : son adjointe aux solidarités Michèle Fond-Thurial s’est rapprochée des associations caritatives pour s’assurer que l’aide aux plus démunis serait assurée, et la police municipale « est en train de se mettre en ordre de bataille pour avoir le maximum d’amplitude pour le confinement et Vigipirate », explique le maire, mais aussi pour sécuriser les différents lieux de culte de la ville ainsi que les écoles.

Quant aux mesures de soutien de l’économie locale prises lors du premier confinement, elles vont être remises en place, notamment le stationnement gratuit. « Nous serons derrière les commerces pour atténuer leurs difficultés, affirme le maire. Il n’y a pas de raison que ce soit différent cette fois. » Ces mesures avaient coûté 350 000 euros à la mairie lors du premier confinement.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité