A la uneActualités

GARD Les magasins du groupe Fnac-Darty ne baissent pas le rideau

À Bagnols-sur-Cèze, le magasin Fnac est ouvert ce vendredi (Photo Thierry Allard / Objectif Gard)

Alors que les librairies jugées non essentielles sont contraintes à la fermeture pour au moins quatre semaines, Fnac-Darty va maintenir ses magasins ouverts pendant le confinement. L’enseigne s’appuie sur une dérogation accordée à certains commerces pour subvenir aux besoins des salariés en télétravail.

Depuis ce matin, seuls les magasins jugés essentiels par l'exécutif sont autorisés à rester ouverts en France. Ainsi, les commerces alimentaires poursuivent leur activité, tout comme les pharmacies ou encore les bureaux de tabac. Au contraire, libraires et coiffeurs ont dû fermer leurs portes. Tous n'acceptent pas leur sort sans rechigner et lancent la bataille des dérogations. C'est notamment le cas du groupe Fnac-Darty dont les magasins n'ont pas baissé le rideau ce vendredi. Loin d'une insurrection, ils ne font qu'appliquer leur droit : « En tant qu’enseigne multi-spécialiste, nous serons en mesure d’ouvrir nos magasins pour notamment répondre aux demandes importantes en équipement informatique/multimédia pour le télétravail, ainsi qu’à la réparation de produits électriques et électroniques », a indiqué le groupe Fnac-Darty dans un message transmis à l’AFP. Une position affirmée également à Objectif Gard par une source interne du groupe ce matin.

Ouverts au public, les rayons livres de la Fnac d'Alès étaient déserts ce vendredi peu après midi. (Photo Corentin Migoule)

En effet, dans un décret (n° 2020-1310) paru dans la nuit de jeudi à vendredi listant les magasins autorisés à rester ouverts, est mentionné que « les commerces de détail d'ordinateurs, les commerces de détail de télécommunication, réparation d'ordinateurs et commerces de détail de papeterie sont essentiels. » Pour autant, la question de la distorsion de concurrence peut se poser. Les rayons livres, comme ceux de la musique ou des jeux vidéos, qui ne font pas partie des exceptions inscrites noir sur blanc dans le décret, sont toujours ouverts au public.

À Alès, peu après 12 heures, les allées du magasin étaient vides (notre photo) comme le parking, où seules les voitures des employés sont stationnées. Une situation quasi-identique au magasin Fnac de Bagnols-sur-Cèze, implanté au cœur du centre commercial La Garaud, où les clients se comptaient à la pause méridienne sur les doigts d'une main.

Corentin Migoule

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité