ActualitésSociété

VAUVERT Des révisions en petits groupes pendant les vacances scolaires

Pour les 4e et les 3e, les vacances de la Toussaint sont aussi l'occasion de revoir leur méthode de travail. (Photo Boris Boutet)

Depuis 2013, le service jeunesse de la Ville de Vauvert propose aux collégiens locaux des vacances éducatives, pour la Toussaint, février et Pâques. Au programme de la semaine, la révision ou le renforcement d'acquis scolaire le matin et des activités sportives ou culturelles l'après-midi. 

Deux heures trente de révisions des mathématiques ou d'apprentissage d'une méthode de travail efficace chaque matin. C'est le programme proposé à Vauvert aux collégiens de la commune pour ces vacances de la Toussaint. "D'habitude, on le propose sur une semaine mais avec les perturbations de la fin de la dernière année scolaire, nous avons voulu élargir au maximum cette offre, explique Magali Nissard, l'adjointe vauverdoise à l'Éducation. Le dispositif prévoit la rémunération des enseignants volontaires par la commune. Pour les familles, le coût est symbolique : environ 25€ dont une partie est prise en charge par la Caisse d'allocations familiales." 

Au total, 35 collégiens ont bénéficié de ces cours en petits groupes pendant chacun une semaine. Les 6e et les 5e d'abord, les 4e et les 3e désormais. "Tous viennent de leur plein gré et sont donc motivés, indique Mourad Elad, professeur de mathématiques volontaire depuis 2013 et le lancement du dispositif. On essaye de privilégier des groupes homogènes composés d'élèves en difficulté. L'idée est de leur redonner confiance. La relation avec les enseignants est beaucoup plus proche dans cette configuration." 

Un atelier conception de cerfs-volants pour les jeunes vauverdois. (Photo Boris Boutet)

Et ça marche. "Certains élèves voient leurs notes augmenter de 2 à 4 points à la rentrée, souligne Arnaud Renac, du service jeunesse. Forcément c'est motivant pour tout le monde." Et pour que ces vacances ne soient pas seulement studieuses, les cours s'arrêtent à midi. Après la pause repas, les élèves sont à nouveau réunis pour des activités sportives, manuelles ou culturelles. "Il y a une forte demande des parents de ce côté là aussi, estime Magali Nissard. L'objectif pour eux, c'est que leurs enfants ne passent pas leurs journées derrière l'écran." 

Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité