A la uneFaits Divers

NÎMES Violences sur des jeunes femmes dans la rue : le fiché S ivre écroué

(Photo d'illustration)

Un homme, âgé d'une vingtaine d'années, a été écroué ce vendredi après-midi après son passage devant le juge des libertés et de la détention du tribunal judiciaire de Nîmes.

Cet homme avait été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi dans les rues de Nîmes, après un appel à "police secours". Deux jeunes femmes avaient été importunées par cet individu, ivre, qui voulait les embrasser. Placé en garde à vue, il a été présenté au parquet de Nîmes et sera jugé mardi prochain en comparution immédiate pour des faits de "violences". Il a été écroué en attendant l'audience de la semaine prochaine.

Ce suspect, fait l'objet d'une fiche S pour radicalisation. Condamné dans le passé pour plusieurs faits de vols et violences, il est sorti de détention en mai dernier après avoir purgé une peine de 6 mois de prison infligée en mars 2020 par le tribunal correctionnel de Nîmes pour "dégradation d'un bien public par un moyen dangereux". Il avait essayé de mettre le feu dans sa cellule de la maison d'arrêt de Nîmes. Lorsqu'il est sorti de détention en mai, en situation irrégulière sur le territoire national, il devait être expulsé sous 90 jours vers Djibouti d'où il est originaire. Mais l'ordre de quitter le territoire n'a pas été mis à exécution et il a été libéré du centre de rétention administratif en août dernier.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

2 réactions sur “NÎMES Violences sur des jeunes femmes dans la rue : le fiché S ivre écroué”

  1. Voilà ou le laxisme mène……fiché S , ivre, situation irrégulière, expulsable , libéré du centre de rétention quand même….. et il reste sur le territoire français

    1. Ce système ne sert que pour les ordures et les pourrie cela fait x ce temps que ça dure et en attendant les citoyens paye l’incapacité de ce système judiciaire qui protègent des fous dangereux lamentable et incompréhensife ce n’est plus acceptable et cela depuis très longtemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité