Actualités

BAGNOLS/CÈZE Une nouvelle cafétéria prête pour janvier 2021 au lycée Einstein

Ces travaux s'inscrivent dans une opération plus large qui s'étend sur 5 ans avec un budget de 28 millions d'euros déboursés par la Région Occitanie.

Au sein de la nouvelle cafeteria, les lycéens pourront profiter d'une prestation de snacking "rapide mais équilibré". (Marie Meunier / Objectif Gard)

Après une phase d'étude en 2018, une série de travaux a débuté début 2019 au lycée Einstein à Bagnols/Cèze. Actuellement divisé en deux sites (Léon-Blum et Vigan-Braquet), le but est de recentrer l'ensemble des élèves des filières générales et techniques sur le site Vigan-Braquet. Il n'est pas toujours commode ni pour les élèves ni pour les professeurs de naviguer d'un lieu à l'autre, éloignés de 700 mètres.

À l'origine, deux lycées coexistaient : Gérard Philipe et Les Eyrieux avant qu'ils fusionnent. Ce qui a propulsé le lycée Einstein au rang de 2e plus grand lycée du Gard (derrière Alès) avec environ 2 100 élèves. Pour offrir un meilleur cadre de vie et une organisation facilitée aux enseignants et aux élèves, il a été décidé de rassembler les lycéens sur un même site. "Les bâtiments n'étaient pas vraiment adaptés à cette nouvelle configuration. C'est de là qu'est partie l'idée de cette restructuration", introduit Catherine Eysseric, conseillère régionale.

Le prochain changement sera la création d'une cafétaria à la place de l'ancien préau, au pied du bâtiment A. "Les élèves pourront prendre possession des lieux en janvier 2021", affirme Noémie Mourier-Fernandez, gestionnaire du lycée Einstein. À l'intérieur, les lycéens pourront profiter d'une prestation de snacking complémentaire du restaurant scolaire, avec des plats "rapides mais équilibrés", précise la gestionnaire. La salle pourra accueillir jusqu'à 70 personnes. Cela constituera aussi un espace de convivialité pour les lycéens, qui pourront s'y retrouver à l'abri.

Le long du bâtiment A, un bâtiment jumeau est construit qui fera 2 000 m² et accueillera principalement des salles de classe. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Le long du bâtiment A est également construit un bâtiment jumeau de 2 000m², de la même longueur comprenant un rez-de-chaussée + deux étages. Y seront aménagées principalement des salles de classe dédiées à accueillir les élèves du site Blum. Le chantier devrait être terminé fin 2021-début 2022. Une passerelle reliera également les deux bâtiments jumeaux. Quant au bâtiment A, il sera réaménagé et verra la création d'un foyer où les élèves pourront construire leurs projets éducatifs, partager des idées...

28 millions d'euros pour une opération de travaux sur 5 ans

Ces deux premières étapes s'inscrivent donc dans une opération plus large qui s'étendra sur cinq ans. Pour une enveloppe totale de 28 millions d'euros investie à 100% par la Région Occitanie. Sur le site Vigan, quatre bâtiments au total sont concernés par cette restructuration. Les bâtiments C et D ont vocation à être détruits fin 2024 pour laisser place à un parking de 110 places.

Noémie Mourier-Fernandez est la gestionnaire du lycée Einstein. (Marie Meunier / Objectif Gard)

"Au début de l'été, il y aura une reprise complète de la restauration scolaire pour l'adapter aux afflux de nouveaux élèves", poursuit Noémie Mourier-Fernandez. Ceci fera partie de la phase 2 des travaux ainsi que la rénovation complète du bâtiment B qui sera prêt fin 2022. Ce dernier renfermera des salles de classe toujours dans l'optique d'absorber le flux des élèves autrefois dispatchés sur le site Blum.

Fin 2023-début 2024, le bâtiment P situé sur le site Léon-Blum sera rénové et accueillera le nouvel internat de 100 places (contre 45 dans l'actuel sur le site Vigan-Braquet qui sera donc déplacé sur l'autre site). Le bâtiment P sera transformé également en bureaux et salles de cours pour les apprenants du CFA et du GRETA (qui étaient au bâtiment E sur le site Vigan-Braquet).

"Les élèves auront un lycée tout neuf. On veille à ce que les travaux les perturbent le moins possible, c'est une opération à tiroir. Un comité de pilotage a été créé pour que ça se déroule le mieux possible", conclut la conseillère régionale, Catherine Eysseric.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité