ActualitésCulture

PONT-SAINT-ESPRIT Succès pour le drive de la bibliothèque

Christine Diaz et Marie-Laure de Verduzan, de la bibliothèque municipale de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Christine Diaz et Marie-Laure de Verduzan, de la bibliothèque municipale de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

En ces temps difficiles pour cause de crise sanitaire et de confinement, il n’y a pas que les commerces dits « non-essentiels » qui passent au drive.

La bibliothèque de Pont-Saint-Esprit le fait depuis le 9 novembre dernier. Concrètement, les quelque 904 adhérents actifs de la bibliothèque municipale peuvent désormais passer commande de livres par mail, par téléphone et sur le site internet de la mairie dans l’onglet bibliothèque. Une fois les documents sélectionnés, il faut choisir un créneau horaire d’un quart d’heure ou d’une demi-heure, c’est selon.

Sur place, l’équipe de la bibliothèque, composée de Christine Diaz, Marie-Laure de Verduzan et Brigitte Gaudissard accueille les usagers pour leur remettre les livres réservés. L’occasion également pour discuter quelques minutes, « pas que sur les livres, précise Christine Diaz. Nous ne sommes pas une grosse bibliothèque, nous connaissons les gens, nous connaissons leurs goûts. »

Depuis l’ouverture en drive, « nous avons énormément d’appels téléphoniques et de mails », affirme Christine Diaz. Pas autant d’activité qu’en temps normal, surtout le mercredi, journée habituellement chargée avec les enfants, mais tout de même : sur la première semaine d’ouverture, 100 documents ont été réservés et empruntés, et 147 rendus. « Nous n’avons que des bons retours », ajoute Christine Diaz.

Notez pour le côté pratique que la case à cocher sur l’attestation de déplacement dérogatoire est la deuxième, celle des achats de première nécessité, qui comporte également la mention « retrait de commande ». Par ailleurs, la bibliothèque prolonge systématiquement les retards des documents non rendus, et n’infligera pas d’amende.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Et aussi :

Le service culturel au travail : Outre la bibliothèque, le service culturel poursuit ses activités en cette période particulière. « En ce moment, nous sommes en train de déprogrammer et reprogrammer, et de travailler sur une nouvelle programmation, explique la responsable du service Jocelyne Lardin. Nous essayons en priorité de reprogrammer les artistes qui étaient prévus, c’est très dur pour eux. »

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité