A la uneEconomie

ÉCONOMIE Après avoir été accompagné par Initiative Gard, Daniel Augello en devient le président

Le nouveau président d'Initiative Gard, Daniel Augello, dans son bureau à Théziers (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Élu il y a quelques semaines à la présidence d’Initiative Gard, la plateforme locale du premier réseau associatif de financement des créateurs d’entreprises, Daniel Augello, 55 ans, a été auparavant « de l’autre côté. » On vous fait les présentations.

« Je ne serais peut-être pas assis sur cette chaise si Initiative Gard n’avait pas été là », lance-t-il. Cette chaise, c’est celle de cogérant de l’entreprise IMP Sud, à Théziers, une responsabilité qu'il partage avec sa compagne et associée Sabrina Gutierez. Une entreprise qui fait dans l’imprimerie et la signalisation, et qui s’est récemment agrandie pour poursuivre son développement. Une entreprise aujourd’hui florissante, notamment grâce à l’aide d’Initiative Gard.

Rien de mieux qu’un exemple pour comprendre les missions de cette association, qui existe dans le Gard depuis 1999. En 2009, lorsque Sabrina Gutierez reprend l’entreprise, alors basée à Tarascon, elle obtient un prêt d’honneur d’Initiative Gard de 5 500 euros pour l’aider dans son projet de reprise. Un prêt à taux zéro, accordé par un comité de professionnels bénévoles issus de divers secteurs. De quoi bien démarrer.

En 2010, Daniel Augello la rejoint dans l’aventure entrepreneuriale. « En 2012, nous avions besoin pour nous développer d’acheter des machines, rejoue-t-il. Comme il y a la possibilité de faire autant de prêts d’honneur que nécessaire chez Initiative Gard, à condition bien sûr de les rembourser, nous avons réussi à obtenir 9 000 euros chacun. » Car Initiative Gard ne prête pas aux personnes morales, uniquement aux personnes physiques, et ce après obtention d’un prêt bancaire, son rôle n’étant pas de se substituer aux banques. Ce prêt sera décisif pour le développement de l’entreprise, et pour l’engagement associatif de Daniel Augello.

À partir de là, le natif d’Alès adhère à l’association, puis participe aux différents comités à Alès, Bagnols, Nîmes et le Vigan, devient parrain, rentre au conseil d’administration, puis au bureau, avant aujourd’hui de devenir le président d’une association qu’il connaît donc parfaitement.

Une association qui compte dans le paysage économique du département : en 2019, 176 entreprises ont été soutenues par Initiative Gard, et 2,7 millions de prêts à taux zéro ont été accordés pour des reprises, créations ou projets de croissance, en complément de 20 millions d’euros de prêts bancaires. De quoi représenter 618 emplois créés ou maintenus. Rien que ça. Chaque projet peut être soutenu jusqu’à 40 000 euros, un montant qui peut être doublé par un prêt d’Initiative Occitanie pour les entreprises remarquables.

« Je reste bénévole, je n’oublie pas d’où je viens »

Des résultats obtenus avant tout grâce au travail des 400 bénévoles de l’association, dont bon nombre de chefs d’entreprises, avocats ou encore experts-comptables. « Lors des comités, vous avez face à vous des experts, chacun dans son métier, qui vous posent autant de questions que nécessaire, vous testent et vous conseillent pour que votre projet soit le plus viable possible », présente Daniel Augello, qui a sept ans de comités derrière lui.

Un fonctionnement qui fait l’originalité d’Initiative Gard : « D’ordinaire quand vous déposez un dossier pour un financement, vous l’envoyez et vous attendez le retour, poursuit-il. Là, vous avez la possibilité de vous battre pour l’obtenir. » Et d’avoir des interlocuteurs qui ont pris connaissance du projet en question.

« Je vais consacrer ma mandature aux bénévoles et aux partenaires qui font vivre Initiative Gard », avance Daniel Augello. Le nouveau président l’annonce : il ira saluer, autant que faire se peut, les membres de chaque comité, mais aussi discuter avec eux. « Je reste bénévole, je n’oublie pas d’où je viens. La tête ne peut pas fonctionner sans les pieds, le terrain c’est ce qui nous fait vivre », lance-t-il, avant d’ajouter qu’il ne veut pas « faire du nîmo-nîmois. »

Élu pour trois ans maximum, avec une clause de revoyure chaque année, Daniel Augello a une priorité pour démarrer ce mandat : « Gérer les conséquences du covid, mélanger ce que nous savons faire avec les contraintes liées au coronavirus. » Pour le reste, « nous avons un schéma qui fonctionne bien, une équipe soudée. Il n’y a aucune raison que ça change, ajoute-t-il. Nous allons accueillir le maximum de projets et les soutenir au maximum. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Plus d’informations sur Initiative Gard ici.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité