A la uneEconomiePolitique

GRAU-DU-ROI Une nouvelle ère pour le Seaquarium qui va muter en Société publique locale

Image d'illustration (Photo Boris Boutet)

Actuellement géré sous le statut de Société d'économie mixte (SEM), le Seaquarium du Grau-du-Roi deviendra une Société publique locale (SPL) lors de son prochain conseil d'administration, prévu au premier trimestre 2021. 

"On ne fait pas d'argent avec la faune sauvage". Pour Jean-Marc Groul, directeur du Seaquarium, le cinquième site le plus visité d'Occitanie n'a pas vocation à faire des bénéfices. "En devenant une SPL, on affirme notre mission d'intérêt général, explique-t-il. C'était déjà ce que nous faisions, mais le statut de SEM ne correspondait pas à notre activité." 

En terme de fonctionnement, la vie du Seaquarium ne sera pas bouleversée par cette mutation. Le principal changement concernera le nouveau conseil d'administration. La commune du Grau-du-Roi, qui détient aujourd'hui 85% du capital de l'établissement, restera le principal actionnaire de l'entreprise et pourrait même voir ses parts monter à 90%. Pour le reste, les partenaires privés seront remplacés par la communauté de communes Terre de Camargue (5%) et le Département du Gard (5%).

"La Région est très sollicitée par les SPL et préfère accompagner le Seaquarium à travers des subventions que de prendre des parts, complète le maire du Grau-du-Roi, Robert Crauste. Ce changement de statut a vocation à renforcer le Seaquarium, un site qui rend des services publics de protection des milieux et d'éducation à l'environnement marin en plus de ses missions de recherches." 

Un budget à l'équilibre

"L'idée est aussi de renforcer la transparence dans le développement de l'entreprise, poursuit Jean-Marc Groul. Nous sommes une structure saine qui ne coûte rien au contribuable et sert d'outil au citoyen. Le Seaquarium est un acteur de la préservation de l'environnement et participe grandement au développement du territoire. Tout en gardant notre vocation d'accueil et de médiation, nous souhaitons aller plus loin encore dans l'accompagnement de recherches et de missions environnementales."  

Entièrement autofinancé, le Seaquarium devrait parvenir à présenter un budget 2020 à l'équilibre malgré plusieurs mois de fermeture. "Nous sommes parvenus à réduire au maximum nos coûts de fonctionnement sans toucher au bien-être animalconfirme Jean-Marc Groul. On espère malgré tout pouvoir rouvrir pour les vacances de Noël. Nous serons en capacité d'accueillir du public en 24 heures, dès que l'autorisation sera reçue." 

En parallèle, le site a lancé ce week-end son site commercial. "C'était dans les tuyaux et nous avons accéléré les choses avec le confinement, indique le directeur. Notre boutique physique représente 15% de notre chiffre d'affaires. Nous souhaitons développer cet axe." Afin de démarrer dans les meilleures conditions cette nouvelle ère.

Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité