A la uneActualitésSociété

GARD Le monde de l’hôtellerie et de la restauration manifeste à Marseille

Un petit déjeuner était organisé avant le départ (Photo Anthony Maurin).
Plus de 200 personnes aux Costières avant le départ des quatre bus pour Marseille (Photo Anthony Maurin).

Quatre bus étaient au départ du stade des Costières ce jeudi matin. Plus de 200 patrons de bars, de restaurants et d'hôtels gardois s'étaient donnés rendez-vous pour partir manifester leur colère et leur incompréhension à Marseille.

Une fois n'est pas coutume mais cette grande première pourrait bel et bien, si la situation ne s'arrange pas, devenir une sale habitude. " On ne descend jamais dans la rue pour se plaindre mais là, c'en est trop ! ", lâche un jeune restaurateur.

À l'organisation du transport gardois pour assister à la manifestation marseillaise, l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie du Gard et son président, Denis Allegrini. "Je voulais vous remercier. Merci à mon équipe qui est la plus représentative possible de la branche. Nous sommes comme vous, tous des entrepreneurs ! Nous sommes dans le même état... Stupéfaits et en colère ! Pourtant, on est gentils nous. On exprime de manière raisonnable notre colère, mais là ça ne va pas. "

Un petit-déjeuner était organisé avant le départ (Photo Anthony Maurin).

82 % des adhérents ont été contactés par l'UMIH. Des appels qui ne sont en fait que des supports, des appuis et des soutiens. Oui, cet univers n'a pas l'habitude de se retrouver dans ce genre de situation. Les deux chambres consulaires, les mairies, les agglos, le tribunal de commerce, Gardtourisme...  ont eux aussi été contactés par l'UMIH pour bien vérifier qu'ils soutiennent à leur échelle les restaurateurs, patrons de bars ou d'hôtels du Gard.

Et le président Denis Allegrini de poursuivre : " On ne veut pas politiser le discours. On est des besogneux, on est francs. Ce qu'on a aujourd'hui ne convient pas. Ça ne convient à personne et il est l'heure de l'exprimer. Nous serons 300 du Gard à Marseille, minimum. Nous demandons simplement de travailler et montrer qu'on ne se complaît pas dans cet état... Les aides et les montants ne conviennent pas. Nous sommes les grands perdants de la crise. Nous sommes stigmatisés, nous sommes ceux qui propageons le virus et donc, nous rouvrirons en dernier ! On a au moins cette visibilité du 20 janvier... Mais il y a les grands gagnants de cette crise sanitaire ! Qui ? Les plateformes numériques, les grandes surfaces, les assureurs qui ont économisé deux milliards d'euros sur notre dos. "

Denis Allegrini prend la parole (Photo Anthony Maurin).

Un billet de bus à dix euros, un rendez-vous sur le parking du Mucem à 13h30 puis sur le Vieux port à 14h. Cette manifestation est vraiment spéciale pour ce petit monde et sa visibilité. Aujourd'hui, les participants gardois veulent assister à la plus grande manifestation du Sud de la France concernant leur secteur d'activité. Ils voulaient être représentés, passer une bonne journée malgré les conditions actuelles et les tensions naissantes.

" On est du mauvais côté. C'est pas entendable et on va leur dire ! Maintenant, nous devons tous regarder dans la même direction. On doit envoyer le meilleur des messages à nos clients ! On sait manifester. On sait être exemplaires. On sait respecter les aides et les contraintes qui nous sont imposées même si on ne les comprend pas mais, surtout, nous sommes unis. "

(Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité