A la uneHandballSports GardUSAM

USAM Contre Tremblay, l’USAM assure l’essentiel

Auteur d'une nouvelle prestation de choix, Sanad est l'un des artisans du succès des Usamistes. (Photo USAM)

En difficulté en Coupe EHF, l'Usam assure en championnat. Malgré de nombreuses absences, Nîmes s'impose contre la lanterne rouge Tremblay (30-27). 

Privée de Desbonnet, Nyateu, Tobie, Salou, Poyet et Kavticnik, l'USAM débute avec Guigou à la mène et la paire Minel-Hesham à l'arrière. L'Égyptien ouvre d'ailleurs le score sur sa première occasion. Mais Tremblay profite des exclusions précoces de Nieto et Dupuy pour prendre les devants (2-4, 5e). Dans la lignée de ses belles prestations contre le Paris-SG et Montpellier, la lanterne rouge joue décomplexé. La Green Team est perturbée à l'image de Minel qui vendange plusieurs tirs en début de match.

En face, Tremblay propose un match sérieux à défaut d'être brillant et prend jusqu'à trois unités d'avance (6-9, 15e). C'est le moment choisi par Paul, jusque là plutôt discret, pour enchaîner les arrêts. Tremblay passe sept minutes sans marquer et laisse l'USAM reprendre la tête (10-9, 21e). Un avantage que les Nîmois, portés par les grosses fins de mi-temps de Sanad et de leur gardien, creusent légèrement à la pause (16-14, 30e).

Paul a tout arrêté en fin de première période. (Photo USAM)

Au retour des vestiaires, Nîmes ne profite pas de l'exclusion de Diallo. Tremblay capitalise sur celle de Dupuy pour recoller (17-17, 36e). Après ces quelques minutes de flottement, Sanad reprend les choses en main. L'ailier Égyptien enchaîne deux buts consécutifs, puis Acquevillo marque à son tour (20-17e, 40e). Minute après minute, Nîmes se détache face à des Tremblaysiens en échec au tir (26-21, 50e).

Nîmes se fait peur en fin de match

Avec cinq unités d'avance, la Green Team peut aborder le money-time sereinement. Précieux en défense comme en attaque, Minel fait feu de tout bois. De loin ou en contre-attaque, l'arrière nîmois enchaîne les buts (9 au total). Mais la belle entrée de Pierre dans les cages de Tremblay et un léger relâchement usamiste changent la donne. Grâce au 4e but de Soussi, les visiteurs reviennent à une unité (27-26, 57e).

Privés de victoire depuis le début de saison, les Franciliens peuvent croire au match nul. Mais Minel, encore lui, s'arrache et douche leurs espoirs à deux minutes du terme. Après plusieurs fins de match ratées, l'USAM tient cette fois sa victoire. La troisième de la saison au Parnasse.

Boris Boutet

Lidl Starligue. 10e journée. Gymnase du Parnasse. USAM Nîmes Gard 30-27 Tremblay. Mi-temps : 16-14. Arbitres : M.M Pichon et Reveret. Deux minutes à Nîmes : Nieto (2e), Dupuy (5e, 35e), Hesham (14e), Acquevillo (19e, 49e) Deux minutes à Tremblay : Soussi (11e), Chouiref (13e, 18e), Diallo (32e), Jametal (40e), Sebetic (50e) 

USAM : Paul (11/37), Keller ; Derisbourg (0/1), Tesio, Gallego, Rebichon (1/1), Nieto (1/2), Gibernon (0/2), Dupuy, Guigou (1/1), Acquevillo (4/5), Minel (9/13), Hesham (4/8), Sanad (10/14). Entraîneur : Franck Maurice. 

TREMBLAY : Annonay (7/31), Pierre (3/8) ; Butorac (3/7), Portela (2/3), Kopco (5/5), Rezzouki, Lakbi (1/2), Grégoire, Sebetic (2/5), Jametal, Siakam (1/3), Diallo (2/3), Olsson (2/4), Soussi (4/7), Rios (1/2), Chouiref (3/4). Entraîneur : Joël Da Silva. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité