A la uneActualitésSociété

GARD Les oiseaux détaillés par la passion de Christian Philip

Le photographe a enfin sorti le volume deux de ses Oiseaux entre garrigue et Méditerranée.

Ici, le faucon crécerellette (Photo Anthony Maurin).

Les ornithophages littéraires seront aux anges... N'y voyez aucune confusion mais il est certain que les amoureux de bestioles ailées vont s'en donner à coeur joie en lisant et en regardant les photos du deuxième volume d'Oiseaux entre garrigue et Méditerranée signée Christian Philip.

Il y a un peu plus des deux ans, Christian Philip, ancien photographe de La Gazette de Nîmes, sortait son premier bébé, Oiseaux entre garrigues et Méditerranée, un livre magnifique et très bien fait dévoilant la vie de 58 espèces parmi les plus emblématiques de notre région. L'expérience visuelle était dense et proposait un vrai voyage esthétique.

Fascinés par la qualité et l’originalité des prises de vue de Christian Philip, des Héraultais nommés Écologistes de l’Euzière ont choisi de publier cette série d'ouvrages pour donner à voir, au plus grand nombre, une part des richesses naturelles de nos paysages. Ce volume 2, vous permettra ainsi de découvrir 70 nouvelles espèces ! 70 nouveautés des plus communes aux plus difficiles à observer. Un travail de fond, de patience, de passion.

Le Fou de Bassan (Photo Anthony Maurin).

Les oiseaux sont partout même si hélas on en voit de moins en moins. Ne parle-t-on pas, dans les grandes villes, d'une chute vertigineuse de nombre d'oiseaux ? Déboussolés à cause de la pollution lumineuse, malades faute à la pollution tout court et à court d'espace calme, frais et irrigués en eau fraîche... Les oiseaux ne sont plus les bienvenus. Alors la solution de repli est de les observer dans des endroits qui sont encore des sanctuaires du vivant. Les oiseaux sont réfugiés, cachés, mais Christian Philip sait où les retrouver.

De la Crau au bassin de Thau en passant par les grands spots tels que Pont-de-Gau, l'Espiguette, le Belvédère du Mas Neuf, le Castellas de Russan, les marais du Vigueirat ou encore la Tour Carbonnière et les Baux de Provence. À chaque milieu de vie, à chaque paysage il y a son lot d’oiseaux familiers et ceux moins connus, plus discrets. L’itinéraire de l’ouvrage emprunte quatre grands milieux de vie où vous aurez la chance de les croiser.

(Photo Anthony Maurin).

Si bien qu'à la une vous avez droit à une photo du rougegorge familier. S'en suivent, et la liste est longue mais pas exhaustive, la pie bavarde, la bergeronette des ruisseaux, la fauvette pitchou, le loriot d’Europe, le grimpereau des jardins, le faisan de Colchide, la outarde canepetière, l'oie cendrée, la spatule blanche, le tadorne de Belon, le fuligule morillon, le goéland leucophée oui encore le Puffin yelkouan ou la perruche à collier. Tout ça sur 292 pages de pur bonheur !

En survolant les pages, vous décollerez du haut des toitures des villes et des villages, favorables à l’installation de certaines espèces, comme le Faucon crécerélette jusqu’aux champs et friches de campagne. Vous y rencontrerez, en tendant l’oreille, les doux gazouillis de certaines espèces. Mais à travers les lignes, vous lirez tout ce qui est important à savoir sur la vie de ces oiseaux. Des habitués des lieux et VIP qui ne viennent qu'une fois de temps en temps se détendre dans notre contrée, le lecteur en aura pour son compte.

(Photo Anthony Maurin).

Pour acheter le volume 2 des Oiseaux entre garrigue et Méditerranée, c'est par ici ou chez tous les bons libraires de la région. Dimensions : 28 x 22 cm.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité