Actualités

VERS-PONT-DU-GARD Des velours de vinaigre locaux pour agrémenter vos plats

Corinne et Jean-François Romeuf proposent une gamme de velours de vinaigre "made in Vers" (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

À première vue, ce sont des petites bouteilles carrées de vinaigre comme on en a l’habitude. À mieux y regarder, les couleurs mettent la puce à l’oreille : il ne s’agit pas de vinaigres classiques.

Et pour cause : ce sont des velours de vinaigre. Comprendre des vinaigres à la texture sirupeuse, et aux saveurs hors du commun : framboise, cassis, figue, poivron rouge, mangue, pomme verte, pomme cannelle, citron vert, gingembre et châtaigne. Une large gamme entièrement confectionnée par Corinne et Jean-François Romeuf à Vers-Pont-du-Gard.

À l’origine, le couple tenait une boutique de thés et plantes à Uzès. « Mais c’était difficile, nous avons fermé pour nous concentrer sur les velours de vinaigre », explique Corinne Romeuf. Outre les mélanges de tisanes, subsiste de cette époque le nom sur les étiquettes, « 100 Thés et plantes », et une volonté farouche de proposer de la qualité, distinguée par une médaille d’or Militant du Goût en 2020. Le tout « sans conservateur ni colorant », affirme-t-elle, et avec des fruits locaux dans la mesure du possible, donc « pour la mangue on a du mal ! », plaisante-t-elle.

La recette est simple : « du fruit, du vinaigre d’alcool et un peu de sucre », pose Corinne Romeuf. Tout réside dans le tour de main de la cuisinière, issue du milieu de la restauration. « Ça cuit très longtemps pour qu’il y ait ce goût de vinaigre, mais pas acide. Il faut chauffer, mais pas trop, c’est technique », explique-t-elle. Le résultat est surprenant, et vient apporter une petite touche d’originalité à une salade ou à une viande par exemple.

« Il vaut mieux le mettre pur que dans une vinaigrette, la framboise est parfaite sur de la mâche », avance Corinne Romeuf. Ses vinaigres peuvent aussi être utilisés « pour déglacer une viande ou la faire mariner », affirme-t-elle, tout en précisant qu’elle compte des restaurants parmi ses clients. « Pour eux, c’est la petite touche », précise-t-elle.

Dans tous les cas, leurs produits « n’ont rien à voir avec ce qu’on trouve dans le commerce », revendiquent les Romeuf, qui ont également élargi leur gamme avec du sel truffé « à la truffe d’ici qu’on coupe au couteau », précise Jean-François Romeuf, et avec des huiles de producteurs partenaires.

Une gamme vendue en direct, et dans quelques points de vente à Uzès, Bezouce ou Montfaucon, mais aussi et surtout sur le marché du mercredi, à Uzès. Le couple fait aussi les différentes foires et marchés de Noël, du moins quand ils ont lieu. Sinon, « on me téléphone et je viens livrer », glisse Jean-François Romeuf.

Plus d’informations au 06 31 80 87 88 et sur leur page Facebook.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité