ActualitésSociété

GARD Les archives font revivre Bacchus

(Photo Archives Anthony Maurin).

À compter du 1er décembre, les archives seront ouvertes le mardi de 8h30 à 17h pour les professionnels en priorité et les autres jours de 8h30 à 12h45. La situation pourra être appelée à évoluer en fonction des annonces gouvernementales le 15 décembre prochain.

Malgré la fermeture temporaire de l'exposition " Bacchus au pays des archives ", continuons à faire vivre en ligne la création originale de Jean-Noël Criton ! Le réalisateur nous transporte dans un autre espace temps, celui de l'enfance et des contes d'autrefois.

La technique utilisée du papier découpé et le jeu d'ombre et de lumière servent merveilleusement bien à ce voyage où l'on fait la connaissance d'un petit paysan de l'Antiquité qui, après avoir rencontré Bacchus, se met avec beaucoup d'observation et de ténacité à cultiver la vigne. Et saisons après saisons, années après années, le raisin peut enfin être vinifié.

Partie intégrante du parcours muséographique de l'exposition, le court métrage d'animation "Le Cadeau de Bacchus" sur la culture de la vigne est une création originale. En effet, il a été spécialement conçu pour l'exposition afin d'offrir aux visiteurs un regard onirique et artistique en complément des documents d'archives.

L'exposition Bacchus au pays des archives retrace quant à elle près de 2 000 ans de culture de la vigne dans notre territoire, des Romains jusqu’à nos jours. Riche de son passé viticole, le Département du Gard continue aujourd’hui encore de rayonner dans cette activité avec plus de 57 000 hectares cultivés. La vigne a largement contribué à façonner les paysages qui nous entourent occupant une place centrale dans notre identité locale. L’importance économique de la vigne a également participé à l’enracinement de cette culture qui nous est chère.

L'expo permet de montrer l’extension de la culture viticole depuis le Moyen-Âge jusqu’à la rupture radicale provoquée par la crise du phylloxéra en 1860 ayant entraîné de profondes mutations tant dans les techniques viticoles que dans le travail du vigneron avec l’introduction de nouveaux cépages. L’arrivée de l’agriculture biologique et les nouveaux procédés de vinification tourneront l’activité vers le développement durable.

Les documents d’archives, les photographies et les objets sélectionnés exposés sont autant de témoignages pour retracer tout un pan de l’histoire de la vigne et du vin dans notre département entre prospérité, crises économiques et évolutions sociétales.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité