Actualités

RÉCOMPENSE L’IMT Mines Alès classée deuxième meilleure école du domaine BTP au niveau national

Les quatre lauréats du prix "180 secondes pour convaincre" aux côtés de leurs formateurs en octobre dernier. (Photo Corentin Migoule)
Les quatre lauréats du prix "180 secondes pour convaincre" aux côtés de leurs formateurs en octobre dernier. (Photo Corentin Migoule)

Par voie de communiqué adressé à la presse ce mardi, Pierre Perdiguier, directeur adjoint de l'École des Mines d'Alès, annonce la belle 6e place de l'établissement au classement général des écoles généralistes et pluridisciplinaires établi par le Figaro Étudiant. Par ailleurs, l'IMT conserve sa médaille d'argent obtenue l'an dernier dans le domaine du bâtiment et des travaux publics.

Classée 6e école généraliste et 16e du domaine numérique dans le palmarès 2021 du Figaro Étudiant, l'IMT Mines Alès a ainsi progressé de sept places dans ces deux classements. Par ailleurs, l'établissement alésien a conservé sa médaille d'argent obtenue l'an dernier dans le domaine du bâtiment et des travaux publics (BTP).

« Je suis très fier de ces classements obtenus par l’école et de la progression par rapport à l’an
dernier », se réjouit Pierre Perdiguier, directeur adjoint chargé de la recherche. Et de poursuivre : « C’est la preuve que l’école est très performante sur les multiples critères retenus, en particulier la qualité de l’enseignement, la puissance de la recherche orientée vers les besoins de la société. L’école réussit un exploit : figurer parmi les toutes meilleures écoles généralistes, tout en étant très bien classée dans ses filières d’excellence. »

Excellence académique, rayonnement international et relations avec les entreprises constituaient en effet les trois piliers de ce palmarès des écoles d’ingénieurs publié par le Figaro et établi sur la base de critères évalués par la commission des titres d’ingénieurs (CTI) et la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (Cdefi), dont le salaire à la sortie ou la qualité du recrutement. L'INP Phelma Grenoble occupe la plus haute marche d'un podium que complètent Télécom SudParis et l'Université de Technologie de Troyes.

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité