ActualitésEconomie

NÎMES Installation prochaine d’un service relocalisé de la direction générale des finances publiques

La Direction Départementale des Finances Publiques Gard (Photo Anthony Maurin).

Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics auprès de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, a présidé le 16 décembre 2020 le comité de sélection des communes qui accueilleront de nouveaux services relocalisés de la direction générale des finances publiques. Nîmes est concerné.

Cette démarche inédite a été engagée il y a plus d’un an. Elle permettra la relocalisation d’emplois publics des grandes métropoles et de Paris vers des villes petites ou moyennes, prioritairement situées dans les territoires ruraux et périurbains.

Au terme de cette réunion du comité de sélection, une liste de 16 communes a été retenue : Amiens (80), Aurillac (15), Autun (71), Cambrai (59), Clermont (60), Dignes-les-Bains (04), Epinal (88), Fécamp (76), Fougères (35), Lannion (22), Loches (37), Mont de Marsan (40), Montbard (21), Nîmes (30), Riom (63), Vendôme (41).

Elle s’ajoute aux 50 premières villes déjà retenues le 29 janvier dernier. La sélection de ces 66 villes au total clôt le processus lancé le 17 octobre 2019 pour accueillir la relocalisation de services de la direction générale des Finances publiques (DGFIP) actuellement situés en Île-de-France et dans les grandes métropoles, et représentant 2 500 emplois. Pour rappel, 408 communes, présentes dans 84 départements, avaient répondu à l’appel à candidature.

L’examen des dossiers des villes candidates a été confié à un comité de sélection interministériel auquel ont participé les organisations syndicales. Les candidatures ont été retenues sur la base de critères portant sur la situation sociale et économique du territoire, son attractivité, la qualité des solutions immobilières proposées et les conditions d'accueil des agents des finances publiques. Interrompus par le contexte sanitaire, les travaux du comité ont repris à l’automne 2020 pour proposer aux ministres Bruno Le Maire et Olivier Dussopt la finalisation de la sélection, conformément au processus qui avait été annoncé.

"Les relocalisations de services feront l’objet d’un accompagnement "ressources humaines" exemplaire afin de tenir compte des attentes des agents volontaires concernés", fait savoir Bercy.

À l’issue de ce processus de sélection, Olivier Dussopt a déclaré : « Ce sont au total 2 500 agents des finances publiques qui vont pouvoir exercer leurs missions en dehors des grandes métropoles, où le coût de la vie est souvent très élevé. Ce sont 66 communes de territoires ruraux et périurbains qui vont accueillir ces fonctionnaires. Cette démarche de relocalisation des services publics répond aux attentes des usagers, des agents et des collectivités territoriales, et contribue à renforcer la présence de l’État dans les territoires. »

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité