ActualitésSociété

ALÈS Spécialiste du service à la personne, l’APEF généreuse avec les enfants hospitalisés

Hamid Si Saïd (à gauche), aux côtés d'une partie de l'équipe du service pédiatrie du Chac lors de la remise des cadeaux mardi 15 décembre. (Photo Corentin Migoule)

Mardi après-midi, le service pédiatrie du centre hospitalier d’Alès a reçu la visite d’Hamid Si Saïd, gérant d’une agence d’aide à la personne implantée dans le cœur de ville alésien. Le généreux quinquagénaire s’est mué en Père Noël pour déposer plus de 50 cadeaux qui vont bientôt faire des heureux.

Alors qu’il a racheté l’APEF au printemps dernier, une agence spécialiste du service à la personne implantée place de l’Hôtel de ville à Alès, sa ville natale, Hamid Si Saïd s’est longtemps demandé de quelle manière il pourrait aider les gens. « Cette pandémie m’a donné l’impression que tout le monde pensait à soi, à son commerce, à son confort. Et je me suis dit que c’était le bon moment pour offrir des cadeaux à des enfants. Ils n’ont rien demandé, personne ne pense à eux pendant cette période », regrettait le chef d’entreprise. Et d’ajouter : « J’ai des souvenirs d’un séjour en milieu hospitalier qui a duré plus de trois mois lorsque j’étais tout petit. Je sais ce que c’est d’être un enfant dans un hôpital. »

Dès lors, sa volonté d’œuvrer en faveur des enfants hospitalisés était née. Avec beaucoup d’idées mais peu de temps devant lui pour s’organiser, Hamid Si Saïd a profité d’un contact au sein du service pédiatrie du centre hospitalier Alès Cévennes (Chac) pour obtenir les autorisations adéquates, relatives à une période sanitaire qui complique tout.

Motivé par sa compagne qui était aussi de la partie, le quinquagénaire a même envoyé un mail « au culot, un samedi soir » au chanteur gardois Julien Doré en qui il voyait un protagoniste idéal pour une journée féerique dédiée aux enfants hospitalisés du Chac. Si sa demande est restée lettre morte, l’entrepreneur n’a pas renoncé à son initiative généreuse. Après avoir dévalisé les magasins de jouets alésiens (près de 1 000 euros d’achats), Hamid Si Saïd s’est rendu ce mardi après-midi à l’hôpital d’Alès où l’attendait l’équipe du service pédiatrie.

Remettre le paquet en 2021

Dans la salle de jeux, chaudement décorée à quelques jours de Noël, le gérant de l’APEF a déballé et déposé au pied du sapin une cinquantaine de cadeaux. « Il y a des peluches pour les plus petits, des poupées, des livres, des petites voitures, des camions de pompiers et aussi des casques audio pour les ados », déroulait le donateur devant une partie de l’équipe du service en charge de l’hospitalisation des bambins. « Il y aussi du chocolat mais uniquement pour les enfants », rajoutait-il d’un ton rieur. « Ne vous inquiétez pas, les parents sont généreux en chocolat avec nous aussi », lui rétorquait aussitôt Aurélie, membre du service.

S’il aurait volontiers préféré une cérémonie plus solennelle, ponctuée d’animations, avec « pourquoi pas un Père Noël », Hamid Si Saïd a dû, restrictions sanitaires obligent, se contenter de ce temps d’échange avec le personnel médical, les enfants n’ayant pas été autorisés à quitter leur chambre.

Ces derniers recevront leurs cadeaux le 25 décembre au matin, tandis que les présents restants seront distribués au cours des mois futurs « aux enfants ayant des pathologies sévères ou à ceux qui fêteront leur anniversaire pendant leur période d’hospitalisation », promettait la pédiatre en chef. De son côté, le bienfaiteur cévenol mise sur une disparition du virus pour renouveler l’expérience en décembre 2021 en "mettant le paquet" avec son réseau d’amis, dont d’anciens footballeurs professionnels, et tous ceux qui voudront se joindre à lui.

Corentin Migoule

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité