ActualitésSociété

NÎMES Introduction au Conseil municipal

Le dernier Conseil municipal de l'année à Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Dernier Conseil municipal de l’année 2020 avant les fêtes de fin d’année et la traditionnelle trêve des confiseurs. Le temps du bilan pour le maire de Nîmes.

Les élus sont réunis au tiers de l’assemblée classique à cause des distances sanitaires à observer. Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, entame ce Conseil par un discours de contextualisation même si la dernière séance en date ne remonte pas à bien loin. Depuis, la première femme, Françoise Laurent Perrigot a été élu à la tête du Département et un secrétaire général de la Préfecture, Frédéric Loiseau a été nommé. Jean-Paul Fournier a d’ores et déjà pris rendez-vous avec ce dernier le 23 décembre prochain.

Le 11 décembre dernier « J’ai pu m’expliquer avec le Premier ministre pendant un quart d’heure au téléphone et je me félicite de la démarche de Jean Castex pour notre ville et nos habitants mais j’espère que cela ne sera pas un coup d’épée dans l’eau. Nous avons abordé la future maison d’arrêt du Gard qui pourrait s’installer à Nîmes, la crise sanitaire et l’annulation de certaines événements, l’installation prochaine des services de Bercy à Nîmes et la sécurité dans notre cité. J’ai rappelé au Premier ministre l’urgence de nous octroyer enfin les forces nécessaires pour lutter contre les trafics de drogues qui gangrènent nos quartiers comme c’est le cas au Chemin Bas d’Avignon. Ces individus ne respectent n i nos règles ni notre civilisation. Nous voulons éradiquer ces trafics… »

Autre sujet abordé par le maire en préambule au Conseil municipal, l’aspect économique. « Le 28 novembre, pour nos commerces du cœur de ville était le jour de leur réouverture. Nous les accompagnons et nous avons de bons retours de la part des Nîmois. Toutefois, cette crise va avoir des conséquences sur tous les secteurs qui sont encore fermés comme les bars, les restaurants, la culture ou les salles de sports par exemple. Les conséquences seront lourdes sur ces secteurs et nos tissu commercial. »

Ont suivi les propos du maire deux hommages à Jean-Louis Olivier, premier adjoint de Jean Bousquet, ainsi qu’à l’ancien président de la République VGE.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité