ActualitésEconomie

CAISSARGUES Avec leur marque South Coasters, trois jeunes gardois poursuivent leur rêve éveillé

Manon Rebufat, Marie-Camille De Santis et Nathan Richer ont lancé leur marque cet été. (Photo DR)

Originaires de Caissargues, Manon Rebufat, Marie-Camille De Santis et Nathan Richer ont lancé la marque South Coasters cet été. Forts d'un succès plutôt inattendu, ils seront mis en vente à Sport 2000 Nîmes au printemps prochain.

C'est l'histoire d'un projet entre amis, lancé autour d'un apéro un soir d'été. "Tous les trois, on se connaît depuis l'enfance et on a toujours voulu créer quelque chose ensemble, résume Marie-Camille De Santis. Et comme on est fan de mode, on a décidé de lancer nos propres t-shirts, pour l'été." 

South Coasters est née. Une marque qui ressemble forcément à ces trois jeunes de 25 ans, passionnés de voyage et sudistes dans l'âme. "Notre logo est à notre image, poursuit-elle. Le soleil, pour notre région, les ailes d'un avion pour l'évasion et la bouteille de vin pour la convivialité." 

Nathan Richer et Marie-Camille De Santis ont créé leurs propres masques ces dernières semaines. (photo Boris Boutet).

Et très vite, ce qui s'apparentait au début à un délire entre amis prend une ampleur inattendue. "Grâce aux réseaux sociaux et au bouche à oreille, on a commencé vendre beaucoup de t-shirts, bien au-delà de nos entourages, souligne Nathan Richer. Aujourd'hui, on a largement dépassé les 200 ventes." 

De quoi mettre le pied à l'étrier à toute l'équipe, qui croit dur comme fer en l'avenir de sa marque et crée sa propre SAS. "Nous avons lancé d'autres produits qui ont eu pas mal de succès, s'enthousiasme le jeune homme. Casquette, bob, tote bag, masque et désormais une collection de hoodies. (pull à capcuhe, Ndlr)." 

Site internet et vente physique

Pour poursuivre le développement de South Coasters, Manon, Marie-Camille et Nathan on récemment lancé leur site internet. "Nous voulons aussi renforcer nos ventes physiques, expliquent-ils. Nous sommes déjà présents dans une boutique à Caissargues. Dès le mois de mars, nous aurons un étal à Sport 2000 Nîmes." L'objectif : faire connaître la marque au-delà des réseaux sociaux.

Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité