Faits Divers

AU PALAIS En prison, il vole le cannabis destiné à un autre détenu

La salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Le 6 novembre dernier, Célim a ramassé un « colis » qui venait d’atterrir à la promenade de la maison d’arrêt de Nîmes. Ce cadeau de Noël avant l’heure, qui s’avère être davantage un cadeau empoisonné, contenait 33 grammes de cannabis.

Il faut parfois réfléchir à deux fois avant de prendre ce qui n’est pas à soi. En se penchant pour ramasser ce colis tombé du ciel, Célim ne s’est attiré que des ennuis. Non seulement ce prévenu de 26 ans a comparu mardi matin devant le tribunal de Nîmes pour le recel et la détention de stupéfiants, mais il est désormais menacé par celui à qui le paquet était destiné ! « J’ai des représailles », confie-t-il au président de l’audience, Jérôme Reynes.

Mais le tribunal n’est pas saisi pour ces faits. C’est bien Célim qui est jugé pour la détention de drogue et pour des insultes adressées à un surveillant pénitentiaire qui a trouvé, lors d’une fouille, une lame de rasoir sur lui. « C’était en cas de défense, j’avais peur ». Et les insultes ? « C’est sorti comme ça », répond-il.

L’état de santé du prévenu monopolisera la fin de l’audience. Son avocate, Me Céline Moulinat, explique que son client, qui a 18 mentions sur le casier judiciaire, est « bipolaire » : il entend des voix et fait des séjours réguliers en hôpital psychiatrique. Un expert a d’ailleurs estimé que Célim aurait eu une altération du discernement au moment des faits, ce dont tient compte le procureur, Adrien Roux, quand il requiert 8 mois de prison. Le tribunal estime que six mois devraient suffire.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité