A la uneActualitésSociété

FAIT DU SOIR Des Nîmois sages et résolus à s’améliorer en 2021

Les Halles de Nîmes ce dimanche matin (photo Norman Jardin)

Ce matin nous sommes allés à la rencontre des Nîmois pour qu’ils nous racontent leur réveillon de la Saint-Sylvestre et nous édictent leurs bonnes résolutions pour l’année qui débute. À en croire leurs témoignages, ils ont été très sages et ils seront encore meilleurs en 2021.

Les Halles de Nîmes sont beaucoup moins fréquentées que jeudi dernier, pour le 31 décembre. Et pour cause. Les fêtes de fin d’année touchent à leur fin. Il y a moins de clients mais aussi moins de commerçants puisque certains d’entre eux sont partis en congé. Mais pour beaucoup de Nîmoises et Nîmois, ce dimanche 3 janvier représente la fin des vacances. Avec une température qui n’incite pas à la flânerie, les passant ne s’attardent pas les rues peu fréquentées de la préfecture gardoise.

Mais certains d’entre eux prennent quelques secondes pour nous raconter leur réveillon de la Saint-Sylvestre. « En toute simplicité, nous étions deux et c’était bien » témoigne André, en sortant des Halles. Le Nîmois n’a pas fait de folie, et il semble que vous étiez nombreux à suivre son exemple. Bertrand est emmitouflé avec sa veste, son écharpe et ses gants. Lui aussi a fait dans la sobriété : « Avec le couvre-feu et toutes les craintes dus au coronavirus, je n’avais pas envie de prendre de risque ». L’année 2020 aura été particulière jusqu’au bout.

« Faire du sport et me remettre à lire des livres, mais pour cela il va falloir trouver du temps »

Julie est Nîmoise, mais elle est désormais installée à Caen. C’est dans les Calvados qu’elle a passé Noël et elle est revenue dans sa ville natale pour passer le changement d’année. « Nous avons passé le réveillon à quatre adultes et un enfant. Nous étions donc bien dans les recommandations pour ne pas propager la covid-19 ». Certes, c’était en comité restreint mais la jeune femme a apprécié ce moment : « Ça a fait du bien de retrouver nos proches et de resociabiliser, après l’année que l’on a passée ». La Nîmoise se projette sur l’année qui débute et elle a déjà pris quelques résolutions : « Faire du sport et me remettre à lire des livres, mais pour cela il va falloir trouver du temps ».

Les fameuses bonnes résolutions du nouvel an. Il y a d’abord ceux que ne veulent pas en entendre parler. André, qui évoque son réveillon un peu plus haut dans cet article, est catégorique : « Je ne prends pas de résolution et d’ailleurs je n’en prends jamais. » Cela a le mérite de l’honnêteté, et ça évite les déceptions en cours d’année. Mais les habitués des Halles ne sont pas tous de son avis. Christelle, qui vient d’acheter de la Chantilly, s’est fait une promesse : « Moi, en 2021 j’arrête de fumer, enfin je vais essayer. Car cela me coûte une petite fortune tous les mois et en plus je m’abîme la santé ». 

« Je vais peut-être me mettre au sport pour éliminer les abus »

Robert fait la queue chez un poissonnier et il a lui aussi pris une grande décision : « Je vais peut-être me mettre au sport pour éliminer les abus des bons produits que j’ai mangé pendant les fêtes ». Mais le jovial Nîmois éclate de rire et il nous semble que sa promesse est à prendre avec quelques précautions.

Immanquablement, le début d’année reste un moment où l’on se remet en cause et où l’on cherche à s’améliorer. Les Nîmois rencontrés ce matin étaient plein de bonnes intentions. Il faudra faire un bilan dans un an pour savoir s’ils ont tenu promesses.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité