Actualités

BAGNOLS/CÈZE Panne de chauffage aux écoles Jean-Jaurès et Jules-Ferry en ce matin de rentrée

Les températures dans les classes avoisinent les 7-8 degrés...

Le directeur de l'école Jean-Jaurès a invité les parents qui le peuvent à reprendre leurs enfants chez eux. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce lundi matin marquait le jour de la rentrée de janvier. Mais pour un certain nombre des 250 élèves de l'école élémentaire Jean-Jaurès cette reprise s'est finalement soldée par un faux départ. 

En effet, un peu après 8h15, alors qu'enfants et parents affluaient en nombre devant le portail, le directeur de l'établissement a annoncé sur un ton désolé qu'il n'y avait pas de chauffage. Ni dans les classes, ni dans le réfectoire où les températures avoisinent 7-8 degrés. Il a de suite prévenu la mairie et espère que tout sera rétabli dans la journée. "L'année commence bien", lâche-t-il, un peu débordé.

Les températures à l'intérieur des classes et du réfectoire se situent entre 7 et 8 degrés. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Il a invité tous les parents qui le peuvent à reprendre leurs enfants chez eux. Impossible de pratiquer l'écriture ou la lecture en doudoune et avec les doigts gelés. "Les petits peuvent tomber malades", dit-on. Une maman apprenant la nouvelle se met à la hauteur de son fils et le somme : "Tu vas aller chez mamie d'accord ?" Le petit hoche la tête. Une autre maman prend sa fille par le bras et tonne : "Allez ma chérie, on rentre se mettre au chaud." Une autre encore a vu sa fille happée par le flot d'enfants cheminant vers la cour de récréation, avant d'apprendre la nouvelle. Elle restera finalement en classe.

Un peu plus loin, certains parents ne comprennent pas qu'un tel dysfonctionnement puisse survenir : "C'est inadmissible, ils ont 15 jours de vacances pour faire les réparations..." Au cabinet de la mairie de Bagnols/Cèze, on affirme que les équipes techniques sont intervenues dès l'alerte donnée et que le problème touche aussi le groupe scolaire Jules-Ferry. L'absence de chauffage viendrait du fait que "pendant les vacances, il y a dû y avoir des travaux ou une intervention d'Enedis qui a déréglé les programmateurs." La panne n'est donc pas inhérente aux écoles et provient de l'extérieur. Le chauffage a donc été rétabli mais le temps que les classes se tempèrent, il faudra faire preuve d'encore un peu de patience.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité