ActualitésEconomie

ARAMON Relocaliser la production de médicaments : Seqens s’y engage

Son projet, basé sur le site aramonais, a été sélectionné dans le cadre du Plan de Relance.

Un des projets concernant le site aramonais du groupe Seqens a été sélectionné dans le cadre du Plan de Relance. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Produire des anticancéreux et des antiviraux, notamment pour le traitement de la covid-19, avec des technologies innovantes. C'est un défi que va pouvoir davantage remplir le groupe Seqens. Une nouvelle unité de production de principes actifs hautement actifs (HPAPI) devrait sortir de terre en 2023, sur son site de chimie pharmaceutique aramonais. 

Ce vendredi matin, une rencontre a été organisée en présence du député de la 3e circonscription du Gard, Anthony Cellier, du président de la Communauté de communes du Pont-du-Gard, Pierre Prat, la première adjointe aramonaise, Pascale Prat, la directrice adjointe de la DIRECCTE Occitanie, Florence Barral-Boutet et aussi de Jean Rampon, sous-préfet d'Alès également délégué à la Relance.

En effet, l'investissement dans cette nouvelle unité de production de HPAPI fait partie de trois projets structurants de Seqens qui viennent d'être sélectionnés par le Gouvernement dans le cadre du Plan de relance à 120 millions d'euros destiné à renforcer la résilience sanitaire française. Une aide précieuse puisque la construction et l'aménagement de cette extension s'élève à environ 20 millions d'euros. Cette unité viendra compléter le dispositif déjà existant à Villeneuve-la-Garenne (92), démarré en 2020. "Ça va permettre de positionner le groupe Seqens en tant que leader national sur ce type de fabrication", indique Gildas Barreyre, directeur énergie et affaires publiques de Seqens. Et aussi de garantir la production de molécules critiques dans la lutte contre les pandémies en relocalisant et donc d'assurer la souveraineté sanitaire nationale.

Manipuler des molécules hautement toxiques en toute sécurité

Cette nouvelle unité sera équipée de technologies innovantes de confinement obéissant aux normes d'exposition. "Les principes actifs hautement actifs sont des médicaments qui vont réagir à des doses très très faibles. Ça veut dire que nous devons protéger nos opérateurs, nos employés du contact avec ces molécules et on doit être en mesure de mettre en place des procédés confinés", contextualise Florent Vallet, directeur des opérations de Seqens. Sur le classement de toxicité, ces molécules sont classées OEB4 (5 étant la plus élevée).

Mais pourquoi mettre en place cette technologie fondamentale ? "Parce que 25% des molécules qui sont produites mondialement sont hautement actives. C'est le sens de l'Histoire. C'est un axe dans la recherche", indique Florent Vallet. La demande augmente de 8% par an, c'est deux fois plus que les autres produits pharmaceutiques.

L'unité servira vraiment à remplacer un atelier déjà existant sur le site, doté de matériel plus ancien, pour "le rendre compatible avec ce types de molécules", insiste Bruno Lacombe, directeur de projet à Seqens. Dans cette enceinte confinée, il faudra également installer des systèmes de contrôle s'assurant que la transformation se répète toujours de la même façon et ne connaît pas d'évolution de pureté dans le produit final. C'est pourquoi la nouvelle unité sera automatisée de manière assez conséquente pour assurer la qualité, la quantité mais aussi la stabilité de production. Et éloigner les possibles imprécisions de la main humaine. Cette unité pourrait à termes employer entre une vingtaine et une trentaine de personnes sur le site aramonais.

Site qui s'étend sur 20 hectares et compte plus de 150 employés. Il bénéficie d'ateliers très flexibles lui permettant de produire 15 substances actives ou intermédiaires par an et de compter sur une capacité de production de 100 mètres cubes. C'est un site classé SEVESO seuil bas, ce qui a valu à tout le monde d'enfiler casque, surblouse, lunettes de protection et charlotte pendant la visite. On a pu voir plusieurs réacteurs là où s'effectue la transformation. Il y a aussi les sécheurs qui permettent de passer le produit de la forme liquide à solide.

Un groupe pesant 1 milliards d'euros de chiffre d'affaires

Plus globalement, l'activité principale de Seqens porte donc sur la transformation de matières. Une partie de la production contribue à la synthèse pharmaceutique, c'est-à-dire la création de matières premières qui soignent les gens. Dans la plupart des cas, les principes actifs sont vendus sous forme de poudre par Seqens à d'autres façonniers spécialisés dans la mise en forme du médicament finale (gélule, comprimé...).

Le groupe Seqens pèse 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires et se divise en 24 sites industriels dans le monde, dont 14 en France. Son siège social est à Écully dans le Rhône. Dans le cadre du Plan de Relance, Seqens va aussi investir dans son centre de recherches et développement sur un pilote de chimie en continu. Un type de production qui s'oppose aux classiques qui peuvent y avoir à Aramon. Pour métaphoriser, avec la méthode classique dite "batch", on met l'ensemble des ingrédients dans un réacteur et on mélange alors que dans la chimie en continu, on fait entrer petit à petit les composants dans un réacteur de plus petite taille.

Cette technologie est plus sûre concernant les réactions chimiques. Un peu comme la pâtisserie, il y a un ordre à suivre dans la recette... Et les concentrations vont être beaucoup plus élevées avec de meilleurs rendements. C'est aussi grâce cette technologie de pointe que Seqens veut arriver à faire revenir en France des productions qui étaient parties en Asie pour des questions de coûts. Alors pour arriver à la souveraineté sanitaire, il faudra que le groupe passe par plusieurs plans-seqens...

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité