Actualités

UZÈS La vaccination contre la covid-19 a débuté à l’Ehpad des Jardins de l’Escalette

L'Ehpad de l'Escalette, dépendant du centre hospitalier d'Uzès, a reçu deux flacons contenant chacun six doses de vaccin Pfizer. Ces doses sont administrées aux résidents ce lundi et ce mardi. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Les premières doses de vaccin Pfizer sont arrivées ce lundi en fin de matinée à l'Ehpad des Jardins de l'Escalette, établissement dépendant du centre hospitalier d'Uzès. En début d'après-midi, les premiers résidents ont pu se faire vacciner.

Dans l'établissement uzétien, 49 résidents ont donné leur consentement pour la vaccination sur 65 au total. Soit 75% d'entre eux. Un taux plus que correct que le directeur du centre hospitalier, Jean-Luc Montagne, attribue à un long travail en amont de préparation et d'information auprès des familles. La vaccination doit se poursuivre encore ce mardi.

"Le vaccin donne l'espoir de sortir de cette situation. C'est une bouffée d'oxygène vers la sortie de crise", assure Jean-Luc Montagne. L'Ehpad uzétien avait été sélectionné par l'Agence régionale de santé (ARS) un peu avant Noël pour être site pilote dans le lancement de la vaccination contre la covid-19 dans le Gard. Un choix motivé par l'implantation d'une unité d'hébergement renforcé (UHR) au sein de l'Ehpad comptant 14 résidents atteints de troubles cognitifs et donc très vulnérables.

Quatre Ehpad sur neuf concernés par des cas de covid-19 depuis octobre

Pour l'heure, aucun cas de covid-19 n'a été recensé au sein des Jardins de l'Escalette. Mais quatre Ehpad sur les neuf qu'a en charge le centre hospitalier uzétien ont été touchés pendant cette deuxième vague. À Gisfort, on attaque la neuvième salve de tests PCR alors que la moitié des résidents ont été contaminés. On y compte aussi plusieurs décès ainsi qu'à Moussac.

La vaccination devrait d'ailleurs débuter dans d'autres Ehpad notamment à Saint-Géniès-de-Malgoirès autour du 20-21 janvier, ou dès la semaine prochaine, à l'unité de soins longue durée à Montfrin, mais aussi à Aramon, Redessan et Cabrières.

Si la priorité est d'abord tournée vers les résidents, certains personnels soignants, sur la base du volontariat, pourront s'inscrire à la vaccination. Il faut qu'ils aient plus de 50 ans et/ou présentent des comorbidités. Un questionnaire à remplir en ligne a été envoyé le mardi 5 janvier. À ce jour, 80 réponses positives de professionnels prêts à se faire vacciner ont été reçues sur 752.

Un flacon de vaccin Pfizer contient 1,8 mL de vaccin. Chaque patient reçoit une dose de 0,3 mL dans l'organisme. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Pour l'heure, les vaccinations ont débuté dans l'UHR des Jardins de l'Escalette où 10 résidents et leur famille ont donné leur consentement sur 14. C'est le docteur Brousse, médecin coordinateur de l'Ehpad ainsi que de celui des Terrasses de Gisfort, qui était à la manœuvre, aidé des mains habiles de l'infirmière, Natasha Fabre. Tout un travail de préparation est nécessaire avant l'inoculation.

Chaque patient reçoit une dose de 0,3 mL de vaccin en intramusculaire

Deux flacons, contenant six doses, ont été décongelés vers 8h30 ce matin avant d'être acheminés jusqu'à Uzès par le CHU de Nîmes. Elles doivent être injectées sous cinq jours. Les flacons ne doivent surtout pas être secoués mais retournés délicatement dix fois. Une fois équipés, médecin et infirmière ont dû sortir les flacons pour extraire les doses avec les seringues. Chaque flacon contient 1,8 ml de vaccin et chaque patient reçoit l'infime quantité de 0,3 ml dans l'organisme en intramusculaire.

Serge Marchal a été le premier résident de l'Ehpad des Jardins de l'Escalette à être vacciner. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Celui qui a été le premier à en bénéficier, c'est Serge Marchal, 64 ans : "Je suis d'accord pour me faire vacciner. C'est une bonne chose." Il est resté tranquillement sur sa chaise pendant un quart d'heure, le temps de vérifier qu'il ne fasse pas de réaction à l'injection. Comme le veut la procédure pour n'importe quelle vaccination.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité