A la uneActualités

BAGNOLS/CÈZE Un centre de vaccination ouvre lundi pour les plus de 75 ans sur rendez-vous

Il est ouvert à toutes les personnes concernées habitant le Gard rhodanien et se situera au centre culturel Léo-Lagrange

Le centre de vaccination ouvrira au centre culturel Léo-Lagrange ce lundi 18 janvier, seulement pour les personnes de plus de 75 ans, hors Ehpad, habitant le Gard rhodanien. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Les personnes de plus de 75 ans du Gard rhodanien, ne vivant pas en Ehpad, et leurs aidants, pourront se faire vacciner dès la semaine prochaine au centre de vaccination situé au centre culturel Léo-Lagrange à Bagnols/Cèze. Les premières injections débuteront ce lundi 18 janvier dès 8h45.

Mais auparavant, il est obligatoire pour les publics concernés de prendre rendez-vous soit par téléphone au n° vert : 08 09 54 19 19, soit par la plateforme en ligne Doctolib. Les inscriptions seront accessibles à partir de ce vendredi 15 janvier, à 13h. Automatiquement, lorsqu'une personne prendra rendez-vous pour sa première injection, une date sera aussi programmée pour le rappel à J.21. Une fois sur place, les personnes devront être munies de leur carte d'identité et leur carte vitale.

Un agent prendra plusieurs informations avant l'entretien pré-vaccinal avec un des deux médecins qui seront sur place. Ensuite deux infirmières assureront les inoculations avant de respecter un délai d'observation de 15 minutes, comme le veut la procédure.

Le centre de dépistage déplacé à l'espace Saint-Maur

Ce centre de vaccination se situera donc au centre culturel Léo-Lagrange, un bâtiment prêté par la mairie de Bagnols/Cèze mais la campagne de vaccination en elle-même sera dirigée par le centre hospitalier bagnolais. La médecine de ville et les infirmières volontaires se relayeront pour assurer la vaccination sur place. Quant au centre de dépistage, actuellement au centre culturel, il sera déplacé à l'espace Saint-Maur, rue Crémieux.

"Il a fallu 24 à 48h mettre en place l'organisation du centre de vaccination", atteste Jean-Philippe Sajus, directeur du centre hospitalier bagnolais. Une cinquantaine d'agents a été mobilisée pour cela. Il était impossible de créer le centre au sein même de l'établissement bagnolais pour des problèmes de capacité mais aussi de parking.

Des livraisons de doses de vaccins par le CHU deux fois par semaine

Mais le directeur du centre hospitalier assure que : "Vous venez vous faire vacciner en toute sécurité et on garantit une hygiène irréprochable." Il rappelle que ce vaccin requiert "une logistique particulière" et qu'il reste "très fragile". Alors que beaucoup d'élus réclament un centre de vaccination et reprochent trop de centralisation, il met en garde contre les dates d'utilisation des vaccins limitées à cinq jours après décongélation : "Démultiplier les centres de vaccination, c'est démultiplier le risque de pertes de vaccin."

Quant au centre bagnolais, il devrait accueillir entre 30 et 40 personnes par jour au départ même si au sens du directeur, il "faut aller plus vite, on risque d'avoir de plus en plus d'appels". Des livraisons de doses sont acheminées deux fois par semaine par le CHU de Nîmes au centre hospitalier bagnolais. C'est ensuite la pharmacie interne qui les livrera au centre de vaccination.

À savoir que dans le Gard rhodanien, la population de plus de 75 ans pourrait représenter entre 7 000 et 8 000 personnes. Pour l'instant, Jean-Philippe Sajus n'a pas eu d'informations concernant la vaccination des autres tranches d'âges de la population.

Marie Meunier

Et aussi... Au centre de vaccination seulement dédié aux personnels de l'hôpital, ouvert sur site, déjà 150 personnes de plus de 50 ans et/ou présentant des comorbidités se sont faites vacciner. 

Douze personnes sont hospitalisées depuis lundi en unité covid au centre hospitalier de Bagnols/Cèze. Jean-Philippe Sajus parle "de palier" mais redoute toujours un rebond s'ajoutant à la crainte de propagation du variant anglais de la covid-19.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité