Actualités

EN IMAGES Couvre-feu : le rideau est tombé

Un commerce alésien tire le rideau à 18 heures (Photo : Corentin Migoule / Objectif Gard)

À compter de ce samedi soir et pour au moins quinze jours, le couvre-feu est avancé à 18 heures, conformément aux décisions gouvernementales pour lutter contre la pandémie de coronavirus covid-19.

Concrètement, cela signifie que les commerces ont dû tirer le rideau à 18 heures, voire un peu avant pour laisser le temps à leurs clients de rentrer chez eux avant l’heure fatidique.

À Alès, le boulevard Louis-Blanc, d’ordinaire animé un samedi à cette heure, est désert à quelques minutes de l’heure du couvre-feu.

Le boulevard Louis-Blanc d'Alès désert ce soir (Photo : Corentin Migoule / Objectif Gard)

Dans les centres commerciaux aussi, le couvre-feu implique de fermer à 18 heures. Dans ce centre commercial des Angles, vingt minutes avant 18 heures, déjà bon nombre d’enseignes sont fermées. Dans l’hypermarché, les retardataires se pressent pour faire leurs emplettes alors que les hauts-parleurs les invitent à se rapprocher des caisses. À moins de dix minutes de la fermeture, il ne reste presque plus personne dans le magasin.

Dans la galerie de ce centre commercial des Angles à quelques minutes de l'heure fatidique (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C.M et Th.A

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité