Actualités

VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON La commune au nombre des premières à prendre le virage du Vehicle to grid

Philippe Larred, responsable du centre technique municipal, et Jean-Pierre Chaumont, responsable du parc automobile ont présenté les huit nouveaux véhicules V2G. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Philippe Larrède, responsable du centre technique municipal, et Jean-Pierre Chaumont, responsable du parc automobile ont présenté les huit nouveaux véhicules V2G. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Il y a un mois, les services techniques de Villeneuve-lez-Avignon ont reçu huit nouveaux véhicules Nissan Leaf. Leur particularité ? Ils sont électriques et reposent sur la technologie V2G (Vehicle to grid).

Quesaco ? Comme l'indique l'accélérateur d'entreprises gardois CleanTech Vallée il s'agit "d’utiliser les batteries des voitures électriques en stationnement comme solution de stockage d’énergie pour alimenter un véhicule ou un bâtiment." D'où l'appellation de véhicules intelligents.

Ce système peut éviter les black-out alors que RTE et le Gouvernement avertissaient déjà en juin que le système électrique pourrait être tendu cet hiver. L'électricité contenue dans les batteries des véhicules peut aussi être réinjectée dans le réseau au moment où elles sont en charge correspondant au début de soirée, pointe de la consommation dans les foyers. En clair, ce smart charging optimise la charge ou la décharge d’un véhicule électrique de façon efficace et économique.

Villeneuve-lez-Avignon est l'une des premières villes de la Région et même de France à profiter de cette technologie. Et ce, grâce à la mise en place du projet innovant Flexitanie. Il est porté par la Région avec Ad’Occ, l’ADEME en partenariat avec Derbi, Leader Occitanie, Avere ainsi que la CleanTech Vallée. Flexitanie a connu un déploiement dès l'automne 2020 auprès des industriels de la Région.

Plus de 56 000 € pour installer les bornes de recharge V2G

À Villeneuve-lez-Avignon, ces huit véhicules utilitaires (dont un pick-up destiné à la future brigade environnement qui verra le jour en mars) viennent remplacer une partie de la flotte existante. Depuis quelques années, la commune s'engage pour passer à l'électrique. Sur 65 véhicules des services techniques, 11 sont électriques auxquels s'ajoutent deux hybrides. "On a un beau parc et on fait en sorte de toujours disposer de véhicules récents", assure Philippe Larrède, responsable du centre technique municipal.

Pour l'instant, les huit véhicules intelligents ne disposent pas encore de bornes de recharge bidirectionnelles V2G. Elles seront installées par la société au mois de février. Coût de l'opération pour acheter et installer les recharges : 56 074,80 € TTC, avec une subvention de 24 000 € de la Région.

Du côté du centre technique, les agents sont ravis de ces nouvelles automobiles : "point de braquage extraordinaire", "boîte automatique"... Avec une autonomie de 260 km, les agents pourront sans mal se rendre avec sur les lieux de travaux ou d'accident pour assurer la sécurité de tous.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité