ActualitésEconomie

ALÈS Deux fleurons de l’économie en danger : Geneviève Blanc et Jean-Michel Suau écrivent au ministre

Jean-Michel Suau, par ailleurs élu d'opposition à la mairie d'Alès, était présent lors de la journée de débrayage des agents de Merlin Gérin le 19 janvier dernier (Photo archive / Élodie Boschet)

Inquiets du devenir des entreprises Crouzet Automatismes et Merlin Gérin, deux institutions du secteur économique alésien, les conseillers départementaux ont adressé deux courriers au ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire.

Par la voie d’un communiqué adressé en début de semaine, Jean-Michel Suau, conseiller départemental délégué à la Protection de l’enfance et à la Famille, et Geneviève Blanc, vice-présidente déléguée à l’Environnement et à la Prévention des risques, ont fait savoir qu’ils avaient conjointement signé et adressé deux courriers au ministre de l’Économie.

Le premier concernait le devenir de l’entreprise Crouzet Automatismes dont le site alésien est voué à fermer en 2022 (lire ici), le second, écrit le 21 janvier, s’enquiert de l’avenir de Merlin Gérin, propriété du groupe Schneider Electric. Implantée à Alès depuis 1971, l’entreprise produit du matériel électrique, notamment des disjoncteurs. Or, la direction du groupe a récemment annoncé « le transfert vers la Bulgarie de 40 000 heures de travail, soit l’équivalent de 26 emplois pour l’année 2021 », indique la lettre envoyée à Bruno Le Maire.

Et de poursuivre : « Ces délocalisations, qui sont une pratique récurrente de ce groupe, s’apparentent à un démantèlement programmé de Merlin Gérin Alès qui compte à ce jour 300 salariés dont 30 intérimaires. Or, Merlin Gérin Ales a généré 1,5 millions d’euros de profits en 2019, dont la quasi-totalité a été reversée aux actionnaires du groupe. »

Le courrier, qui ne manque pas de préciser que « l’entreprise a bénéficié durant sept années consécutives du CICE (*) soit 400 000 euros pour la seule année 2020 », invite le ministre de l’Economie à « faire valoir la légitime exigence du maintien de l’activité sur le territoire alésien. »

* Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité