Actualités

BAGNOLS/CÈZE L’IFSI, une école d’infirmiers à taille humaine

L'IFSI bagnolais est équipée d'une salle de simulation avec un mannequin moyenne fidélité. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Maryline Morche, coordinatrice pédagogique des stages, Émilie Auran, cadre de santé-formatrice, et Annabelle Paul, documentaliste de l'IFSI bagnolais. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Depuis le 20 janvier, la plateforme Parcoursup est ouverte et les futurs étudiants peuvent faire leurs vœux pour leur orientation. Dans le Gard, il existe quatre Instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI), dont un est basé à Bagnols/Cèze.

À cause du contexte sanitaire, l'école bagnolaise n'a pas pu organiser ses portes ouvertes. Elle a été créée en 1976 avec une promotion de 20 élèves, jusqu'à monter à 55 étudiants à la rentrée 2020. Pour la rentrée 2021, 60 places seront ouvertes pour la première année. Une augmentation liée à l'actualité mais aussi à la hausse des besoins dans la profession. "L'école d'infirmière est la filière la plus demandée sur Parcoursup", atteste Anabelle Paul, documentaliste à l'IFSI bagnolais.

Sans compter que l'IFSI bagnolais se trouve aux confins de la Région Occitanie et peut accueillir aisément des étudiants venant du Gard, du Vaucluse, de la Drôme ou de l'Ardèche. "On accueille souvent des étudiants qui n'ont pas envie d'être dans de grandes structures", détaille Émilie Auran, cadre de santé-formatrice. C'est bien sûr sa "taille humaine" et son suivi presque "personnalisé" et "basé sur la confiance" que l'IFSI bagnolais et ses neuf formateurs mettent en avant.

À la rentrée 2021, la formation infirmière de Bagnols pourra accueillir 60 étudiants. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Chaque formateur accompagne un groupe d'environ six étudiants par promotion sur les trois années d'études "dans la construction de son identité professionnelle et le développement des valeurs inhérentes au milieu du soin", précise Émilie Auran. Ils organisent aussi des sessions de révisions pour les soutenir dans leur apprentissage, sur la base du volontariat.

Une formation en six semestres avec plusieurs semaines de stage

Pendant toute la durée de la crise sanitaire, les étudiants ont été accompagnés, notamment avec des visioconférences pour discuter. "Les étudiants avaient la crainte de ramener le virus au sein de leur famille", explique Émilie Auran. Pas facile à cet âge-là d'être confronté à l'univers médical et en plus, avec une crise sanitaire perturbant l'équilibre mondial. C'est pourquoi, à l'Ifsi, on cherche des profils d'étudiants "responsables, très matures. Les patients vont vouloir compter sur eux alors il faut qu'ils soient déjà bien ancrés dans leur vie et capables de s'occuper d'eux-mêmes."

Depuis trois ans, le recrutement des élèves a changé : plus de concours mais une candidature sur dossier. La formation pour devenir infirmière se découpe ensuite en six semestres, partagés entre cours et stages. Les élèves seront donc être en immersion dans au moins quatre types de structures : psychiatrie, santé mentale; soins de courte durée (hôpitaux, chirurgie) ; soins de longue durée (rééducation...) et lieu de vie (Ehpad, crèche, IME...). "On essaye de multiplier les expériences de stage plutôt que les faire rester sur un même lieu", développe Émilie Auran. Et ce pour avoir des infirmiers vraiment pluridisciplinaires et avec le maximum de compétences à la fin des trois ans d'école.

La formation est reconnue grade licence en partenariat avec l'Université de Montpellier et les inscrits ont donc le statut d'étudiant. La formation est aussi sous tutelle de l'Agence régionale de santé Occitanie ainsi que du conseil régional Occitanie.

L'IFSI bagnolais est équipée d'une salle de simulation avec un mannequin "moyenne fidélité". (Marie Meunier / Objectif Gard)

Malgré sa petite taille, la structure bagnolaise est dotée d'outils modernes, notamment une salle de simulation avec un mannequin "moyenne fidélité" et retour vidéo. L'état physique du mannequin peut être commandé à distance. Tous les IFSI de la région bénéficient également d'une plateforme e-learning, qui s'est avérée bien utile pendant le confinement. De nombreux événements sont organisés de concert avec l'association étudiant O² .

Marie Meunier

Pour intégrer l'IFSI, deux voies sont possibles. Pour les élèves post-bac ou diplôme équivalent, il faut s'inscrire sur Parcoursup jusqu'au 11 mars. Pour les candidats issus de la voie professionnelle (trois ans d'expérience maximum), il faut se rendre directement sur le site Internet de l'IFSI jusqu'au 26 février.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité